Abdelkader Bouzidi tire sa révérence

Abdelkader Bouzidi tire sa révérence

Il est triste de perdre celui qui figurait parmi ces rares défenseurs qui ont su conjuguer, dans leur style de jeu, élégance, force physique, technicité des passes et des dribbles et la bonne exploitation des balles arrêtées. Cependant ce qui fait plus mal à tous ceux qui ont connu Abdelkader et sa discrétion, ce sont les conditions difficiles dans lesquelles il vivait.
Ses amis savent bien que sa fierté , comme d’ailleurs tous les fils de ce légendaire quartier qui a donné naissance à plusieurs grands joueurs, ne lui permettait pas de parler aux autres, même les plus proches de lui, de sa souffrance au niveau matériel qui lui faisait tant mal. On n’a jamais pensé (je ne parle pas des initiatives privées et particulièrement de l’international Rachid Benmahmoud qui a souvent aidé le défunt dans les moments les plus difficiles) à le récompenser, même partiellement, pour les énormes services qu’il a rendus au football national en tant que joueur et en tant qu’entraîneur. Il est grand temps alors, même après son décès, de récompenser cette figure emblématique, en montrant à sa famille qu’Abdelkader était aimé par tous ceux qui aiment le football dans ce pays et qu’il ne sera jamais oublié.
À l’initiative de quelques amis du défunt , il y a en ce moment une collecte d’argent qui se fait pour l’achat d’un appartement pour la famille d’Abdelkader. Je lance alors un appel au milieu footbalistique national, en particulier au niveau des villes de Rabat et de FES ( responsables des équipes, la Fédération Royale Marocaine de Football, joueurs internationaux, ex-joueurs internationaux), pour qu’ils contribuent, chacun en fonction de ses moyens, à cette initiative de bienfaisance. Adieu Abdelkader, que Dieu t’ai en Sa Sainte Miséricorde. Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *