Abdellah Rhallam : «Je veux quitter la présidence du Raja»


ALM : Quelle est l’objectif de cette rencontre avec les adhérents et quel message voudriez-vous leur transmettre ?
Abdellah Rhallam :  L’organisation de cette rencontre avec les adhérents a été décidée suite à leur demande. Nous avons programmé d’organiser des réunions chaque trimestre. La prochaine rencontre se tiendra au mois de mars et puis c’est l’assemblée générale ordinaire qui est prévue en juillet. L’objectif de ces rencontres est d’informer les adhérents sur l’évolution de l’équipe et des démarches déjà engagées par le comité. C’est une nécessité pour renforcer la confiance. Le comité souhaite avoir leurs échos ainsi que leurs propositions sur les différents sujets qui intéressent le club, notamment, au sujet des différentes concentrations des absences et des blessures.

Le Raja a égalisé lors de son dernier match contre le Taliea en Syrie (2-2). Comment évaluez-vous cette rencontre ?
Franchement, j’ai trouvé que la première mi-temps du jeu était bonne. Notre équipe a réalisé une belle prestation.  Mais après la pause, je n’ai pas apprécié les fantaisies des joueurs et leur comportement sur le terrain. Si on devait battre une équipe par 20 à 0. On devait le faire. L’équipe a joué sérieusement lors de la première mi-temps et puis il y avait un manque de sérieux lors de la deuxième mi-temps et ce n’est pas permis. J’ai d’ailleurs fait savoir mon mécontentement à la direction technique de l’équipe.

Que serait la réaction du Raja quant à la sanction de Mohcine Metouali ?
Mohcine Metouali a eu une mauvaise réaction vis-à-vis du public, qu’il reconnaît d’ailleurs. Je l’ai reçu dans le cadre d’une commission, et en plus il s’est excusé publiquement. Metouali est suspendu par son équipe jusqu’à nouvel ordre. La Fédération royale marocaine de football lui a aussi infligé une amende qui est de 20.000 dirhams. Ce n’est pas le Raja qui va payer l’amende de Metouali. Chaque individu doit assumer la responsabilité de ses actes. Nous l’avons sanctionné aussi  par une amende de 10.000 dirhams. Il ne va certainement pas arrêter de jouer parce qu’il est encore jeune. On examinera la période durant laquelle il ne va pas jouer, mais, j’espère qu’il reprendra.

On a laissé entendre que vous avez l’intention de quitter le Raja et qu’une assemblée générale extraordinaire se tiendra au sein de votre équipe.  Qu’en est-il ?   
Quand on demande la tenue d’une assemblée générale extraordinaire, il faut présenter un ordre du jour. Or, je n’ai jamais reçu une demande officielle. Il faut que l’on sache aussi que les différents points que le comité voudra étudier avec l’ensemble des adhérents devront être discutés dans le cadre de rencontre pareille. Je n’ai jamais reçu une demande d’assemblée générale extraordinaire munie d’un ordre du jour annonçant la demande de démission du président ou autres. On ne m’a jamais demandé de démissionner. Quand je suis arrivé au Raja en 2006, j’avais dit que je resterai jusqu’à la fin de la saison 2006-2007. Les adhérents ont demandé la prolongation de mon mandat, mais aujourd’hui, je veux partir.  Je ne démissionne pas, mais les Rajaouis doivent trouver une transition. Je suis fatigué et j’ai un problème de santé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *