Abdelmalek Abroun : «Nous avons un grand réservoir de joueurs»

Abdelmalek Abroun : «Nous avons un grand réservoir  de joueurs»

ALM : Vous attendiez-vous à ce que votre club remporte le titre du championnat national ?
Abdelmalek Abroun : Le Club du Moghreb Atletico de Tétouan dispose d’une équipe professionnelle qui doit, de ce point de vue, avoir des objectifs stables, stratégiques et clairs. Après avoir remporté, l’année précédente, le premier «Challenge espoirs» et la huitième place au championnat avec de jeunes joueurs et sous la direction du coach Aziz El Amrri, nous avons donc cherché à mettre en œuvre un plan d’action clair, surtout que nous entamions notre première saison professionnelle. En plus de la stabilité au niveau de la direction technique, nous avons été engagés à offrir des conditions favorables aux joueurs en vue de les encourager à donner plus et à se distinguer. Nos efforts ont vite été récompensés par les résultats positifs obtenus par notre équipe. Nous avons ensuite vu nos ambitions grandir et nous avons parié sur le titre du championnat. Ce qui nous a amenés à accorder aux joueurs des encouragements financiers plus importants. Notre club a pu ainsi être consacré champion du Maroc.

Quels sont vos programmes et vos préparation pour conserver votre titre les saisons à venir?
Après avoir réussi le championnat national, notre responsabilité a augmenté et nous nous sommes engagés à fournir beaucoup plus de travail et de persévérer en vue de conserver tous nos acquis et essayer de les développer. La direction technique a mis en place un programme pour se lancer dans la préparation pour la prochaine saison ou pour recruter de nouveaux joueurs, lesquels vont apporter de la valeur ajoutée à notre équipe, composée de bons et jeunes éléments, qui sont au début de leur carrière et ayant déjà pu remporter le championnat national. Le Club du Moghreb de Tétouan vient de conclure un contrat avec Saïd Badou pour profiter de son expérience et sa compétence dans l’entraînement de nos gardiens de but.

Comment interprétez-vous les rumeurs selon lesquelles certains joueurs dont Abderrazak Lemnasfi vont quitter le Moghreb de Tétouan ?
 Il faut reconnaître que Lemnasfi est un grand joueur, qui a été un élément essentiel dans la composition de l’équipe, mais il a refusé le renouvellement de son contrat qui a pris fin juste après le match qui nous a opposé au FUS de Rabat, sous prétexte qu’il a eu des propositions d’autres clubs. Et le Moghreb de Tétouan ne peut, de ce fait, constituer un obstacle pour n’importe quel joueur, qui veut le quitter. En revanche, nous venons de rompre à l’amiable notre contrat avec Mohamed Robiz, qui voulait rejoindre sa famille aux USA. Comme je viens de vous le dire, nous disposons d’une équipe de professionnels qui ne peut être impactée par le départ d’un ou deux joueurs. Nous avons, en fait, un grand réservoir de joueurs, et nous comptons faire venir d’autres nouveaux éléments au club.

Pensez-vous que le Stade Saniat Rmel de Tétouan peut contenir tout le public tétouanais ?
Le Stade Saniat Rmel est dans un état lamentable. Un nombre important de supporters ne peut pas suivre leur équipe pendant ses matchs dans ce stade dont la capacité d’accueil est limitée. Nous venons de proposer au ministre de la jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, lors de sa visite à cet établissement, de doter la ville d’un nouveau complexe sportif à la hauteur du public tétouanais.

Où en est le projet de votre partenariat avec le club espagnol d’Atletico de Madrid ?
Notre partenariat avec l’Atletico de Madrid continue de donner ses fruits. Nous avons pu, dans le cadre de ce projet, créer l’Académie Moghreb de Tétouan de football. Nous poursuivons l’échange de visites entre nos responsables respectifs pour évaluer et chercher à renforcer ce partenariat au profit des deux clubs.

Est-ce vrai que vous allez jouer un match amical face au Real Madrid ?
L’information a été au début rapportée par un journal sportif espagnol proche de ce club avant que la société responsable et chargée de l’organisation de ce match ne nous contacte. Bien sûr nous ne pouvons refuser de jouer ce match de grande importance, qui contribuera certainement à renforcer encore plus le rayonnement de notre équipe. Le choix du Moghreb de Tétouan de jouer face au Real Madrid n’est pas le fruit du hasard, mais des liens historiques qui unissent les deux équipes. Lesquelles se sont rencontrées dans un math au début des années 50. Ajoutons à cela que notre équipe compte un grand nombre de fans et a pu acquérir cette saison une bonne réputation. Les négociations sont en cours concernant le stade qui abritera ce match, surtout que le nouveau complexe sportif de Tanger est désigné officiellement pour accueillir le match qui opposera FC Barcelone à des joueurs du championnat national.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *