Abdelmoutaal vaut son pesant d’or

Abdelmoutaal vaut son pesant d’or

«Je n’aurais jamais imaginé jouer dans une ambiance aussi chaude et devant un tel public», ce sont les propos de Bekkal, un des candidats de l’émission «Pied en or», à quelques minutes de la finale, disputée samedi soir au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Il n’était pas le seul à être ébahi. Tous étaient saisis par le vertige de cet événement : spectacle, musique, grand public. Une fois sur le terrain et pendant 90 minutes, les 32 joueurs se sont livrés à une concurrence sans merci. Normal, tous étaient venus pour le même objectif : glaner le titre.
Après beaucoup d’attente et de suspense, la victoire finale est revenue au jeune Hamada Abdelmoutaal, originaire de la ville de Marrakech. Âgé à peine de 19 ans, Abdelmoutaal, que l’on surnomme «Maradona», a été élu meilleur joueur après avoir collecter le plus grand nombre de voix. « Hamada était devancé, mais il a réussi à faire la différence dans les derniers moments de la partie», a confié Ramzi, producteur de l’émission. Une victoire qui a permis à l’heureux gagnant d’empocher la bagatelle de150 000 DH, en plus d’un stage au centre de formation de l’Olympique de Lyon. Et c’est Bernard Lacombe, ex-joueur de l’équipe de France durant les années 80, actuellement directeur sportif de l’OL, qui a remis le maillot n°22, que porte l’attaquant des Tricolores Wiltord, à Abdelmoutaal. Mission accomplie, le cadre technique français s’envolera après à destination de la Turquie pour superviser le prochain adversaire de l’OL, le club de Fenerbache. La finale, qui s’est déroulée devant environ 60.000 spectateurs, s’est soldée par la victoire des protégés du duo Timoumi et Talib sur le score de 1 but à zéro. L’équipe victorieuse, à laquelle se sont ajoutés six joueurs de l’équipe perdante, choisis par le staff technique, soit 22 au total, bénéficiera d’un stage au centre de formation du club français Le Havre et ce pendant une dizaine de jours.
C’est en tout cas ce qu’a affirmé Hammadi Hmiddouch. Il faut dire que l’opération, qui a démarré le 25 avril dernier à Laâyouné, a été un succès.
D’abord, vu le nombre de participants qui a atteint les 10 000. Sur ces 10 000, seuls 75 ont atteint la phase finale de trois semaines qui s’est déroulée à Casablanca. Il faut dire aussi que chacun a mis du sien pour la réussite de cet événement. Outre les organisateurs, il y avait l’association Bayti et son enfant fétiche Hicham Moussoun, connu par Zawa, le chanteur algérien Cheb Bilal, Haninou… À noter enfin que les recettes de cette manifestation, la première du genre, seront versées à l’Association « Bayti ».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *