Agadir abrite le National des jeunes

Encore une fois, la ville d’Agadir et les dirigeants du R.T.C.A réaffirment leur vocation d’agents précurseurs et d’artisans de la promotion tennistique. En organisant le national des jeunes le Royal Tennis Club d’Agadir se distingue une fois de plus après avoir organisé la 3éme étape des futures 2002, la coupe Davis et la caravane du tennis. L’action menée par le R.T.C.A et son jeune comité n’est en réalité que le reflet d’une grande passion traduite par le désir de promouvoir cette discipline dans la cité balnéaire. Car pour le moment, il ne faut pas se hasarder à présenter ce club à partir de ses performances. Le développement de l’action sportive est conçu ici dans sa dimension à long terme avec comme corollaire l’ambition des enfants du club.
Comme il vise aussi à la fois d’offrir la possibilité aux meilleures raquettes nationales de passer un agréable séjour et la perspective de briller au plus haut niveau, chacun dans sa catégorie.
Cette compétition, qui s’étend sur six jours, du lundi 15 au samedi 20 juillet, va connaître la participation de 300 à 350 jeunes tennismen issus de toutes les régions du Royaume dans le tableau des poussins, benjamins, minimes, cadets et juniors des deux sexes. Il s’agit des meilleurs joueurs bien sûr, car, avant d’arriver à ce stade de la compétition, ces élus ont dû subir les enfers des phases qualificatives. Ces compétitions se sont déroulées à Marrakech pour la région du Sud, à Casablanca pour celle du Centre et à Rabat et Mekhnès pour les représentants de l’Est et du Nord. Il va de soi qu’avant d’abriter cette manifestation, la plus importante dans les catégories des jeunes, le RTCA s’est d’abord paré de ses plus belles couleurs avec la réfection des cours, le réaménagement des vestiaires, le reboisement des allées et des aires de repos. Bref tous les efforts et les moyens ont été déployés pour accueillir le National des jeunes dans les meilleures conditions. Le comité de la RATC s’est mobilisé notamment pour trouver les ressources financiers nécessaires à l’organisation de cette compétition. Dans cette perspective et afin d’honorer son contrat, le RTCA a réservé un budget prévisionnel de 279.180 dirhams pour cette manifestation.
Gageons que les Gadiris sauront, comme d’habitude, faire prévaloir leur sens de l’organisation et leur hospitalité légendaire des habitants d’une métropole du tourisme national et international.

• Dehbi Badie

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *