Agadir réunit les boxeurs juniors

Agadir réunit les boxeurs juniors

La ville d’Agadir accueillira le championnat mondial des juniors de la boxe anglaise amateur du 8 au 17 septembre. Soixante pays prendront part à cette manifestation. Les grandes nations de la boxe sont déjà présentes ; comme la Russie, la Bulgarie, Cuba, le Brésil, la Chine, la France et l’Allemagne. Parmi les pays arabes, il y aura, entre autres, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, le Koweit, la Tunisie. Le nombre de pugilistes de cette édition est estimé à plus de 250.
Plus de 500 personnes formeront les délégations. La Fédération royale marocaine de boxe a mobilisé plus 150 personnes pour assurer le bon déroulement de la manifestation. À ce propos, Abdeljawad Belhaj, président de la Fédération royale marocaine de boxe, a déclaré que «c’est la première fois qu’un pays arabe accueille un événement de la boxe anglaise de cette grande envergure. L’enjeu n’est pas uniquement sportif, car nous défendons notre image de marque sur la scène sportive internationale. Et il y aura certainement des retombées économiques et touristiques. Outre les membres officiels des délégations, d’autres personnalités regagneront la capitale du Souss à titre privé. Les médias internationaux seront aussi au rendez-vous. Concernant l’organisation, nous n’avons rien laissé au hasard. Tous les points ont été ficelés. Il faut, toutefois, saluer la volonté de toute la famille de la boxe nationale qui, comme d’habitude, s’est unie pour la réussite de l’événement. Nous avons aussi bénéficié de l’appui des pouvoirs publics et des acteurs économiques».
S’agissant de l’équipe nationale, elle sera présente dans sept catégories ; en l’occurrence : Fensar Mohamed (-81 kg), Driss Moussaid (– 64 kg), El Anki Abdelwahab  (-60 kg), Fouad Dahji (– 57 kg), Mehdi  Wakim (– 54 kg), Badreddine  Haddioui (– 51 kg) et Mohammed Laamarti (– 48 kg). L’entraîneur national est Rabeh Hanafi qui sera assisté de Mohammed Mesbahi.
De son côté, le secrétaire général de la Fédération Mustapha El Kandali a souligné que «ce Mondial sera un vrai tournant pour la boxe nationale. Trente quatre combats sont prévus quotidiennement. Toute la boxe anglaise mondiale sera présente, toutes catégories confondues. J’espère que les autres boxeurs qui ne font pas partie de la sélection nationale viendront pour voir de près le noble art, ainsi que nos arbitres et moniteurs. Enfin, le comité organisateur a prévu de joindre l’utile à l’agréable en associant l’art culinaire marocain et la musique traditionnelle et moderne, ainsi les hôtes pourront découvrir notre pays». Concernant, les chances de nos pugilistes, le président de la FRMB a affirmé que : «nos jeunes boxeurs sont prêts. Ils ne feront pas de la figuration. Cependant, il ne s’agit pas de gagner dans l’immédiat, mais de préparer l’athlète pour un avenir proche».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *