Ahansal indétrônable sur le sable

Ahansal indétrônable sur le sable

Mohamad Ahansal a entamé du bon pied la 22ème édition du Marathon des sables, en remportant la première étape disputée dimanche entre Jbel Irhs et Khermou, à 40 km à l’ouest de Rissani, dans la province d’Errachidia.
Mohamad Ahansal a bouclé les 29,3 km de l’épreuve dans un temps de 2h 12min 08sec, devançant d’un peu plus d’une minute (2h 13:19) son frère et tenant du titre Lahcen, alors que leur compatriote Abderrahmane Maliki est entré troisième avec un chrono de 2h 14:30. Les deux frères, natifs de la région et qui dominent sans partage cette compétition depuis déjà une décennie, ont surveillé et géré la course avec prudence.
Dès le coup d’envoi, les deux hommes, accompagnés de leur compatriote et coéquipier Samir Lakhder, ont mené en tête et sont partis main dans la main pour franchir ensemble les deux points de contrôle (PC) situés à 12 et 19 km du départ, puis la ligne d’arrivée.
«Cette étape, relativement courte, a été assez rapide et a servi de parcours d’acclimatation et de mise en jambe. C’était également l’occasion de découvrir ses adversaires, de se brancher véritablement et de se mettre à l’heure de l’épreuve», selon Lahcen Ahansal.
«Une deuxième, troisième, voire quatrième place ne m’affecterait pas, car c’est comme ça qu’on prépare la victoire finale», a-t-il expliqué, mettant l’accent sur le travail et l’esprit d’équipe.
Côté dames, la tenante du titre Géraldine Courdesses s’est contentée de gérer la course avec prudence pour terminer deuxième en 3h 10 min 25 sec, malgré les douleurs de jambe dont elle souffrait. Sa compatriote Laurence Fricotteaux, annoncée comme sérieuse prétendante pour le podium, a été la première à franchir la ligne d’arrivée après 3h 07sec de course, alors que la Marocaine Didi Touda a occupé la troisième place à 11 secondes de la gagnante.
Cette étape a été marquée par un début difficile, avec la succession de reliefs, avant de franchir l’Oued Ghris, le plus important de la région, vers des dunettes qui menaient au large plateau caillouteux d’Areg Sebbah. Après le deuxième PC, installé sur une haute colline à côté du «Jbel El Hajra El Beida», les concurrents ont eu rendez-vous de nouveau avec de petites dunes, les dernières du parcours avant de filer tranquillement vers l’arrivée.
En général, après une nuit glaciale, les 757 participants, qui ont pris le départ, ont eu l’occasion de découvrir toutes les difficultés que leur propose cette aventure, avec le changement climatique et une chaleur qui a atteint les 42 degrés. La deuxième étape, qui s’est déroulé hier lundi, mènera les concurrents de la vallée de Khermou à Jbel El Ouftal sur une distance de 35 km.

Classement général à l’issue de la première journée

1. Ahansal Mohamad (MAR) 2h 12’08
2. Ahansal Lahcen (MAR) 2h 13’09
3. Malilki Abderrahmane (MAR) 2h 14’30
4. Jorge Aubeso Martinez (ESP) 2h 19’26
5. Remond Philippe (FRA) 2h 19’58
6. Ait Amar Mustapha (MAR) 2h 23’38
7. El Akad Aziz (MAR) 2h 25’40
8. Akhdar Lhoucine (MAR) 2h 27’10
9. Akhdar Samir (MAR) 2h 34’03
10. Chauvellier Dominique (FRA) 2h 04’28

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *