Ahmed Bahja à Annasr émirati

Le retour d’Ahmed Bahja au sein du Kawkab en début de saison annonçait le réveil d’une équipe qui avait grandement besoin d’un élément de son calibre. Mais voilà que, quelques mois après, Bahja choisit une nouvelle fois de s’expatrier en allant rejoindre le club émirati d’Annasr.
C’est le comité dirigeant de l’équipe qui a annoncé mercredi cette information, sans fournir de précisions sur le montant du contrat. Bahja, qui n’a eu droit qu’à quelques participations au sein du KACM, a donc fini par plier bagage et abandonner ses rêves de voir la formation marrakchie se hisser en haut du tableau de classement du groupement national.
La situation de ce club est trop critique pour être résolue par un seul de ses éléments. Ceci, malgré le grand talent de Bahja et ses efforts pour venir en aide à ses coéquipiers tant sur la pelouse qu’au niveau social. On se rappelle, non sans admiration, de son geste envers eux lors de la fête du Mouloud passée. Il avait déboursé, de sa poche, une somme de 100.000 dirhams pour que les joueurs n’aient pas à rougir de honte.
Mais quand c’est la fin, il faut savoir partir. Bahja remplacera au sein de sa nouvelle équipe l’Angolais Paulo Da Silva. Il sera ainsi le troisième élément étranger de l’équipe. Cette dernière est chapeautée par l’entraîneur tchèque Machala. Les autres joueurs non-saoudiens ne sont autres que le Tunisien Maher Kanzari et l’Iranien Hamdani. Le départ imminent de Bahja pour une autre expérience professionnelle était déjà chose connue. Le KACM l’avait auparavant annoncé.
Le joueur fétiche des Marrakchis, et pendant un bon bout de temps de tous les Marocains, n’en est pas à son premier «voyage». Il avait déjà évolué dans plusieurs clubs des pays du Golfe, notamment en Arabie Saoudite où il a gagné des titres dont le triplé avec l’Ittihad Jeddah en 1999: coupe de la fédération, actuelle coupe Prince Fayçal, coupe du prince héritier et le championnat suivi la saison 99/2000 d’un quadruple historique avec les titres de la 9ème coupe des coupes asiatiques, la 16ème coupe des clubs des pays du Golfe, la coupe de la fédération et le championnat saoudien. Il a également joué au sein des clubs saoudiens d’Al Hilal et d’Annasr, au Wasl des Emirats Arabes Unis, à l’Ittihad de Qatar et Al-Ahly de Libye. La dernière consécration de Bahja date de l’année 2000. Il avait alors participé à la première coupe du monde des clubs, qui s’était déroulée au Brésil en 2000, sous les couleurs du club saoudien d’Annasr.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *