Akka, Kada et Aouchar dans la course

La succession de Saïd Aouita est incontestablement le principal souci aussi bien des athlètes que des cadres de l’athlétisme national, surtout à l’approche d’importantes compétitions internationales. Trois noms sont favoris pour succéder à Aouita, affirme une source proche de la Fédération royale marocaine d’athlétisme. Il s’agit  de Lahcen Samsam Akka, Abdelkader Kada et  Mustapha Aouchar qui était aux commandes de la direction avant l’avènement de Saïd Aouita. L’athlétisme national se retrouve dans une situation délicate surtout que les Mondiaux de cross-country, un rendez crucial de l’athlétisme tapent à la porte. Ils sont prévus à Amman à la fin du mois.  Aouchar avait été remercié suite aux mauvais résultats de Pékin où le Maroc n’a récolté que deux médailles, le bronze de Hasna Benhassi et l’argent de Jawad Gharib. Abdelkader Kada, un autre favori est actuellement en déplacement en France pour donner une formation aux entraîneurs français du demi-fond vu sa grande expérience dans le domaine. Abdelkader Kada n’est autre que l’entraîneur de Hicham El Guerrouj. Kada a été élu en 2006, parmi les quatre meilleurs entraîneurs africains d’athlétisme, à l’issue d’un sondage effectué par l’Association des entraîneurs africains d’athlétisme (AEAA).
Lahcen Samsam Akka, un calibre de l’athlétisme faisait partie de l’équipe technique de Saïd Aouita pour encadrer les jeunes talents et pour œuvrer dans le projet de la préparation des Champions olympiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *