Al Aynaoui et Arazi de la partie

Un début d’année riche en compétition pour nos tennismen. Après le tournoi de Doha et le tournoi-exhibition de Kooyong, les deux mousquetaires se lancent dans le bain du premier tournoi du grand chelem de la saison.
Younès El Aynaoui, tête de série n° 18, affronte pour le compte du premier tour, l’américain Justin Gimelstone, alors que Hicham Arazi s’opposera au Brésilien Gustavo Kuerten, qui occupe la 30ème place au classement ATP de ce début d’année. El Aynaoui, qui débute l’année avec une septième place au classement ATP, espère faire un bon parcours lors de ces internationaux. Son élimination aux demi-finales du tournoi de Doha face à l’autrichien Stephen Koubek le motive d’avantage. Le Marocain a fourni un bon match même s’il s’est incliné par deux sets à zéro. Des sets difficilement disputés 6-7 et 6-7. Ce même Koubek a d’ailleurs réussi à remporter le tournoi doté d’un million de dollars.Pour sa deuxième sortie de l’année 2003, El Aynaoui a chuté face à l’espagnol Alex Coretjia par deux sets à un 3-6, 6-3, 7-6, vendredi dernier au tournoi de Kooyong à Melbourne. Il est venu à bout la veille du suédois Thomas Ankvest par deux sets à zéro.
Pour sa part, Hicham Arazi a participé à ce même tournoi-exhibition de Kooyong.
Pour son premier match joué jeudi, Arazi a été battu par l’Espagnol, alors qu’il a pu s’imposer face au Suédois, vendredi.
Il est à signaler qu’Arazi participe à ce tournoi qui s’inscrit dans le cadre des Internationaux d’Australie en remplacement du Belge Xavier Malis, qui devait remplacer lui aussi le russe Andreï Pavel. Au terme de la compétition, l’américain André Agassi s’est adjugé le titre en battant samedi le français Sébastien Grosjean par deux sets à zéro 6-2, 6-3.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *