Allali pense à sa région natale

Rédouane Allali n’a pas oublié ses origines. Son petit fief natal, El Guisser dans la province de Settat vivra le dimanche 16 mars au rythme d’une manifestation sportive et culturelle organisée à l’initiative de l’attaquant wydadi. Allali a pris l’habitude de surprendre. D’abord sur un terrain de football où il a surpris plus d’une fois les défenseurs et gardiens de but adverses.
Ses visites régulières aux prisonniers du complexe pénitencier de Oukacha dans le cadre des activités du réseau associatif Maillage sont également à citer. Souriant, chaleureux, jouant avec les uns, dribblant d’autres, il n’a cessé d’encourager ces jeunes prisonniers à voir l’avenir en rose. C’est à présent vers sa région natale, El Guisser dans la province de Settat qu’il dirige son action. Dimanche, il initie plusieurs activités en présence de plusieurs personnalités dont Naïma Lamcharki, Fatima Aouam et Assia El Ouadie, accompagnées de plusieurs jeunes de la prison Aïn Ali Moumen de Settat. « Le but de cette journée est d’animer la scène sportive et culturelle de cette région », explique Rédouane. Sur le plan sportif, deux rencontres de football sont au programme.
La première qui aura lieu le matin mettra aux prises les juniors de l’Association Amal El Guisser à leurs homologues de l’Association Walaa El Khir de Casablanca. Les séniors des deux équipes s’affronteront l’après-midi. Un semi-marathon sera également organisé avec la participation de plusieurs athlètes régionaux et nationaux. Le point fort de la journée reste l’hommage qui sera rendu à Mostapha El Fan, ancien joueur local qui a notamment évolué à la Renaissance Sportive de Settat.
Pour ce qui est de l’animation culturelle, une soirée artistique clôtura la manifestation. Plusieurs grands noms de la chanson marocaine y prendront part notamment la troupe Masnaoua à laquelle un hommage sera également rendu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *