Allemagne-Pays-Bas : Le duel des attaquants

Décidément, la première journée du premier tour de l’Euro 2004, qui se tient actuellement au Portugal est celle des derbys entre sélections voisines. Après le choc franco-anglais, qui s’est soldé dimanche en faveur des co-équipiers de Zineddine Zidane, la planète football s’apprête un autre moment fort à l’occasion de la rencontre Allemagne-Pays-Bas comptant pour le groupe D. Un match lors duquel aucune des deux sélections n’a droit à l’erreur. Les poulains de Rudi Voeller, pas dupes de leur victoire sans péril (7-0) face à Malte dans leur dernier match de préparation, doivent redoubler de vigilance, notamment sur leur ligne défensive.
En effet, les critiques n’ont pas épargné le secteur défensif de la sélection allemande, piteusement battue par la Hongrie (2-0) et la Roumanie (5-1) en matches de préparation à l’Euro-2004 de football. Mais c’est pourtant l’attaque que la Mannschaft a choisi de travailler. « Nous serons sous la pression mardi, mais nous ne sommes pas désarmés. Je sais qu’il y a du pessimisme quant à nos capacités face au but mais, mardi, nous pourrons montrer que nous savons marquer des buts », a admis l’attaquant de Hanovre 96 Thomas Brdaric. L’attaque est également privilégiée chez les Néerlandais avec un nom qui ne manquera pas de créer de nombreux ennuis à la défense allemande, Ruud van Nistelrooy. L’attaquant de Manchester United sera titulaire à la pointe, a annoncé l’entraîneur hollandais, Dick Advocaat. Un est un tournant pour les Pays-Bas, puisque ce poste était depuis huit ans réservé à Patrick Kluivert.
« Nous commencerons mardi avec Van Nistelrooy », a dit Advocaat lors d’une conférence de presse. « Je pense qu’il représente pour l’équipe le meilleur choix. Il a prouvé récemment qu’il était capable de marquer à tous les niveaux. Aucun des quatre buteurs ne m’a vraiment impressionné lors des entraînements et des matches amicaux que nous avons joués ». Advocaat a décidé mercredi, après avoir consulté les cadres de son équipe, d’abandonner son 4-4-2 pour revenir à un 4-3-3 plus conforme à la tradition néerlandaise.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *