Aly Horma : «Le Grand Prix de Marrakech a été annulé faute de soutien financier»

Aly Horma : «Le Grand Prix de Marrakech a été annulé faute de soutien financier»

ALM :Quelles sont les raisons de l’annulation de 3ème édition de cette année 2011 du Race Of Morocco à Marrakech sachant que le contrat avec la FIA est de trois ans?
Aly Horma : Le Grand Prix de Marrakech a été annulé par le Conseil mondial de la FIA faute de soutien financier pour l’épreuve. En d’autres termes, face à un manque de tutelle et de soutien pour l’événement, l’organisateur, qui assure depuis 3 ans l’investissement lié aux infrastructures du circuit et l’exploitation pour l’organisation des deux dernières éditions, n’était plus en mesure de porter seule la plate-forme. Il fallait présenter à la FIA et au Groupe Eurosport un plan d’avenir solide pour pérenniser l’événement. Et nous n’étions pas en mesure de le faire seuls.

Quel est le coût financier de cette annulation?
Il n’y a pas de coûts liés à la 3e édition vu qu’elle n’aura pas lieu. Mais les coûts structurels seront importants car l’organisateur porte le montage financier qui a permis de réaliser le circuit et les installations ainsi que les 2 dernières éditions. Il va nous falloir faire face à nos engagements. Et pour cela, la seule solution, vu l’arrêt de l’activité, sera de liquider les actifs, principalement les équipements et de mettre fin à l’entretien des infrastructures construites.

Avez-vous une visibilité sur la prochaine édition?
La FIA avait été absente du Royaume depuis plus de 50 ans avant le Grand Prix de Marrakech en 2009. On ne rentre pas dans un calendrier mondial tel que celui de la FIA comme dans un manège. La décision du conseil mondial, mardi 8 mars, était lourde. Si elle n’est pas révoquée dans un délai de 5 jours, par le biais d’une procédure d’appel, elle devient définitive. À moins qu’une décision de sortie de calendrier soit liée à un concours de circonstances extraordinaire (force majeure), il n’est pas facile de réintégrer le calendrier. Marrakech sera remplacée par une autre manche. Il faudra attendre qu’une place se libère à nouveau dans un Calendrier serré pour pouvoir y prétendre à nouveau. Par ailleurs, nous ne pourrions pas maintenir l’infrastructure du circuit en stand-by en attendant des jours meilleurs, sachant que derrière de gros financements ont été contractés.

Quel a été l’impact de Race Of Morocco sur Marrakech?
Je pense que oui. Les chiffres d’Eurosport parlent d’eux-mêmes. D’un point de vue diffusion hors-frontières, 35 caméras Eurosport ont permis à 81 millions de téléspectateurs sur 75 chaînes de TV dans 62 pays dans le monde de suivre les courses du FIA WTCC et Formule2 à Marrakech. La caravane du WTCC a généré un impact économique direct de 22 millions d’euros pour la ville et la région durant la semaine du Grand Prix. Avec ce Grand Prix, le Maroc se distinguait des autres pays du Maghreb avec une ouverture sereine sur le monde, grâce à une place dans un calendrier des plus prisés de la planète.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *