Amal Sidi Harazem crée la surprise

Comme son nom l’indique, Amal Sidi Harazem avait des raisons d’y croire, et elle a fait. Inconnue, jusqu’alors, du grand public du ballon rond, cette équipe de division amateurs vient de se faire un nom.
Elle a créé la surprise lors des rencontres des 16e de finale de la coupe du trône de football, qui se sont déroulées samedi dernier, en sortant l’Ittihad de Khémisset. Au terme d’un match serré, qui s’est soldé par un nul vierge, l’équipe de Sidi Harazem a réussi l’exploit en s’imposant dans les séances des tirs au but (4-3). Autre rencontre, autre surprise. Donnée favorite, l’équipe de l’AS de Salé est tombée les armes à la main après sa défaite (1 à 0) sur son terrain et devant son public, face à l’Union de Mohammedia, équipe, pourtant, en perte de vitesse dans le championnat de deuxième division. Pour les autres matchs de ces 16e de finale de la coupe du trône, la hiérarchie a été respectée.
Les grosses écuries, les FAR et le Raja de Casablanca, sans trop forcer, ont réussi leurs premières sorties en coupe. Et de quelle manière ! Les hommes de M’hammed Fakhir ont étrillé l’équipe de Nejm Douiherst (3-0), alors que les Vert et Blanc, sous la houlette de leur nouvel entraîneur, le Portugais Alfredo Casimiro, n’ont fait qu’une bouchée de l’autre club casablancais, Rachad Bernoussi (4-0).
À l’extérieur, les autres équipes de première division n’ont pas éprouvé de difficultés pour venir à bout de leurs adversaires du jour et par la même occasion décrocher leurs billets de qualification pour les huitièmes de finale. Qualifié pour le prochain tour des phases éliminatoires de la Ligue des Champions africaine, après le forfait de l’équipe mauritanienne de Nasr Sebkha, le Hassania d’Agadir n’a pas fait trop de détails face à une vieille connaissance de la division d’élite, le Difaâ El Jadida, sur le terrain de ce dernier (0-2). Un résultat qui vient redonner confiance aux protégés d’Abdelhadi Skitioui pour la suite des compétitions, surtout la Ligue des Champions africaine où ils affronteront, lors du prochain match, l’équipe tunisienne de l’Etoile du Sahel. De son côté, le Mouloudia d’Oujda a bien négocié son déplacement à Nador en s’imposant face au Hilal local sur le petit, mais précieux score de 0 à 1. Idem pour la Renaissance sportive de Settat face à un adversaire de petit calibre, la SGMB (0-1).
L’autre rencontre devant opposer l’Olympique de Dchira au TAS de Casablanca n’a pas eu lieu. Et pour cause : le non-paiement des adroits de l’arbitre de la rencontre, Yara. Les autres rencontres de ce premier tour de la Coupe du trône devaient se jouer hier après midi. Outre le derby fassi, Wydad Fès-Moghreb Fès, il y avait la rencontre Fath Nador-CODM et KAC-Union Tourga. L’Ittihad de Tanger, qui a perdu l’un de ses joueurs, Youssef Ouagzif, suite à un accident de voiture, devait affronter le FUS de Rabat.
Majd Madina recevait la Jeunesse Massira, alors que le Kawkab de Marrakech affrontait l’Olympique de Safi, Chabab Al Khiyam le Wydad Casablanca et l’Olympique de Khouribga le Chabab Mohammédia.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *