Amateurs , à vos queues !

Pour une première, c’en est une. En effet, à l’initiative de la toute jeune Fédération royale marocaine des sports de billard et snooker (FRMSBS), le premier Championnat national de billard américain aura lieu au complexe Mohammed V à Casablanca, les 28 et 29 du mois courant.
Premier du nom, ce Championnat englobera deux compétitions distinctes, l’une féminine et l’autre masculine, auxquelles prendront part les clubs nationaux en totalité. Cette première édition dégagera huit joueurs, la crème de la crème, auxquels reviendra la tâche de défendre les couleurs nationales, ultérieurement, lors de compétitions à l’échelle internationale.
Le Championnat sera en conformité avec les dispositions de la Fédération internationale, The Confederation of Billard. En d’autres termes, les joueurs se confronteront dans une compétition de jeu « direct avec annonce ». Petite précision pour les néophytes : le jeu consistera à envoyer la balle directement dans la poche (trou), en annonçant préalablement de quelle poche il s’agit.
Ceci est aux antipodes de la méthode usitée par certains virtuoses dans les salles de jeu, qui préfèrent étaler leurs talents et jouer selon le mode «indirect». C’est-à-dire frapper la balle de telle sorte qu’elle fasse une ou plusieurs bandes (ricochet) avant d’aller se loger dans le trou, préalablement indiqué.  
Ce tournoi est doté de 130 000 dirhams, ce qui est considérable et même très respectable, pour une compétition qui fait ses premiers pas. La somme a par ailleurs été collectée grâce aux contributions des clubs et diverses associations impliquées dans la discipline. Une véritable leçon de solidarité que nous font les férus de billards. Concernant les Prix réservés aux gagnants, les quatre premières places masculines seront respectivement récompensées à hauteur de 50 000 DH, 20 000 DH et 5 000 DH pour le troisième et le quatrième. Côté femmes, la première place est dotée de 20 000 DH et la seconde de 10 000 DH, tandis que la troisième et la quatrième toucheront 2500 DH chacune. Des médailles seront cependant décernées à tous les participants. Par ailleurs, ce Championnat aura un spectateur particulier, qui fera spécialement le déplacement d’Allemagne pour assister au challenge marocain. En effet, Ralph Eckert, champion du monde de billard américain, sera parmi la présence et se livrera, dimanche, entre le déroulement de la finale féminine et masculine, à une séance d’exhibition. Le champion allemand déploiera assurément ses prouesses qui, on ne s’en doute point, seront talentueuses à plusieurs égards. Le Championnat se déroulera portes ouvertes et les spectateurs n’auront pas à s’acquitter du moindre sou pour y assister, une décision que Abderazzak Fahim, président de la FRMSBS, justifie par la volonté de promouvoir ce sport, dont la réputation a été souillée et dénaturée. «Notre ambition est de changer l’image de ce sport et j’estime que ce 1e Championnat national constitue un nouveau départ pour le billard au Maroc», avait indiqué Fahim à notre rédaction.  En effet, la dénaturation du billard est la conséquence directe de la réalité des salles de jeux, où il était durant des décennies pratiqué. Des salles ne répondant aucunement à une quelconque norme et qui, de surcroît, servaient de refuge aux dealers et délinquants de tout acabit. Escortées de l’absence de tout cadre organisationnel, ces déconvenues allaient finir par sonner le glas des qualités de ce sport. Au Maroc, le billard est une discipline qui ne date pas d’hier. Son introduction au Royaume remonte, en fait, aux temps de la colonisation. À l’époque, les Marocains n’avaient pas droit de cité au sein des clubs. La première compétition organisée en bonne et due forme au Maroc s’était déroulée durant la saison 1983-1984.
La genèse, tout récemment, de la fédération de tutelle, est un acte de bonne foi. Il fait indubitablement office de gage majeur, à même de redorer le blason de cette discipline. Il est porteur d’une volonté d’extirper ce sport du tourment où il s’est enlisé au fil des années et des éclaboussures.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *