Amine Erbati : «Nous misons sur le championnat pour disputer le Mondial des clubs»

Amine Erbati : «Nous misons sur le championnat pour disputer le Mondial des clubs»

ALM: Quel bilan faites-vous pour le Raja après la septième journée du championnat ?
Amine Erbati : Après la modeste prestation de la saison passée, les dirigeants veulent replacer le Raja dans la course aux titres. Aujourd’hui et grâce à Dieu et au travail collectif de l’ensemble du groupe sous la houlette de M’hamed Fakher, le Raja a très bien démarré sa saison en championnat national comme en Coupe du Trône, notamment après avoir remporté le septième titre. Il faut dire que nous sommes parvenus à réaliser un premier objectif fixé au début de la saison par le staff technique du club. Nous avons un match, aujourd’hui, contre le CDOM à Meknès. Il faut absolument empocher les trois points surtout après notre défaite à Agadir contre le Hassania qui nous a reclassés en deuxième position au classement général.
 
Après le titre de la Coupe du Trône, quelle est l’étape suivante du club?
Je tiens à vous dire que nous devons remporter le titre du championnat pour disputer le Mondial des clubs 2013. Nous sommes tous déterminés à réaliser ce but pour être présents à cette compétition prévue au Maroc. Il ne faut pas oublier que le Raja est le premier club marocain qui a joué le Mondial en 2000 au Brésil.

Comment se déroulent les préparatifs pour le match retour de la Coupe arabe des clubs ?
Comme tous les matchs, l’ensemble se prépare pour cette rencontre avec sérieux et beaucoup de responsabilité. Nous allons prendre le départ, ce vendredi 23 novembre, pour Tunis. Nous devons empocher notre billet pour le 2ème tour au prochain tour et pourquoi ne pas aspirer à remporter un deuxième titre.

Avez-vous fixé un objectif avec le Raja cette saison?
Le fait de jouer au sein d’un grand club comme le Raja est une partie de l’objectif. Bien sûr comme tout joueur j’espère réaliser une belle saison avec cette équipe. D’ailleurs on a commencé à glaner les titres petit à petit. Je suis ambitieux quant à la nouvelle stratégie du nouveau président qui veut faire du club une grande équipe rivalisant avec les grandes équipes mondiales.

Comment évaluez-vous la prestation de l’équipe du Maroc ? Et pourquoi vous n’êtes pas convoqué par le sélectionneur national?
Je commence par la deuxième partie de la question, je ne sais pas pourquoi je n’étais pas convoqué à l’équipe nationale, pourtant je n’ai aucun problème avec le sélectionneur national, Rachid Taoussi. Pour le Maroc, il faut encore du temps pour constituer une bonne équipe stable, homogène et performante. Il faut être prêt et déterminé pour disputer un rendez-vous comme la Coupe d’Afrique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *