Angleterre : la course-poursuite

Manchester United, qui a remporté samedi son 4e succès en autant de journées du championnat d’Angleterre de football, impose un rythme auquel, parmi les favoris, seul Chelsea résiste, Arsenal ayant concédé un nul à domicile et Liverpool ayant été humilié dans le derby de la Mersey.
Mécontents d’un recrutement jugé insuffisant, certains supporteurs ont demandé la démission d’Alex Ferguson. Mais, devant 75.400 spectateurs (un record), Fergie leur répond sur le terrain avec un nouveau succès sur Tottenham (1-0), grâce à un but de la tête de Giggs. Si Mido aurait pu égaliser en fin de match, Saha a manqué un face à face avec Robinson qui aurait rendu la victoire plus large. Jamais Manchester United n’avait remporté les quatre premiers matches d’une saison. Arsenal est prévenu avant son déplacement à Old Trafford la semaine prochaine. Car les Gunners se sont mis en situation délicate en concédant un nouveau nul à domicile contre Middlesbrough (1-1), malgré une grosse domination et une supériorité numérique durant vingt minutes. «Notre saison commence contre Middlesbrough», avait annoncé Arsène Wenger dont l’équipe n’a toujours pas gagné. Et, avant un déplacement à Hambourg en Ligue des Champions, elle l’entame avec un sérieux handicap. Ce nouveau revers dans l’Emirates Stadium où les Londoniens peinent à trouver leurs marques, les place à sept points de Chelsea et à 10 de Manchester, à la 17e place au classement, coincés entre Charlton et Sheffield United.
En trois matches, jamais Lehmann n’a gardé sa cage inviolée. Et cette fois, contre Middlesbrough, sur l’ouverture du score de Morrison, la responsabilité de William Gallas, dont c’était la première apparition avec les Gunners, est partiellement engagée. La seule bonne nouvelle pour Arsenal, c’est le premier but de Thierry Henry qui a égalisé sur penalty.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *