Anissina et Peizerat rois de la danse sur glace

En devançant l’excellent couple russe Irina Lobacheva – Ilia Averbukh et les Italiens Barbara Fusar-Poli – Maurizio Margaglio, les Français Marina Anissina et Gwendal Peizerat ont inscrit en mots d’or leurs nom dans l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver.
Après s’être évités pendant toute la saison et avoir tenu secret tout ou partie de leur programme quand la confrontation s’imposait, les danseurs ont enfin livré la plénitude de leur talent. Pour la grande satisfaction des quelque 15.000 personnes qui remplissaient les gradins du Salt Lake Ice Center, où ils étaient venus suivre l’un des sommets du plus prisé des sports de glace.
«Nous sommes vraiment fiers de la façon dont nous avons patiné toute la saison et durant toute notre carrière », a dit Gwendal Peizerat. Il a souligné que sa fierté était d’autant plus grande que lui et Marina Anissina sont devenus lundi les premiers Français champions olympiques de danse et les premiers Français champions olympiques de patinage depuis Pierre Brunet et Andrée Joly, dans l’épreuve du couple aux Jeux de Lake Placid en 1932. Le président Jacques Chirac et le premier ministreLionel Jospin n’ont pas manqué de féliciter les deux champions pour leur titre olympique.
«Cette ultime consécration, fruit d’un travail constant, enrichit votre palmarès déjà très impressionnant et vous permet d’entrer dans la légende du sport français », souligne le chef de l’Etat dans un communiqué.
«La complémentarité de vos talents et votre virtuosité technique vous ont permis de décrocher cette victoire attendue par le patinage français depuis des dizaines d’années », affirme pour sa part le Premier ministre. Une victoire méritée, des patineurs hors-pair.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *