Aouita quitte les commandes de la direction technique

Aouita quitte les commandes de la direction technique

Saïd Aouita a préféré quitter prématurément les commandes de la direction technique à la Fédération royale marocaine d’athlétisme, poste qu’il a occupé depuis septembre dernier. L’ex-champion olympique avait déclaré qu’il ne sentait pas bien dans l’exercice de ses fonctions et que quelques éléments s’introduisaient dans l’accomplissement de sa tâche. Contacté par ALM, M’hamed Nouri, secrétaire générale de la Fédération royale marocaine d’athlétisme a déclaré que «Aouita a affiché sa volonté de démissionner et d’organiser aussi une conférence de presse pour expliquer les motifs de sa décision. Le Bureau fédéral a donc considéré cette initiative comme une démission solennel et qui a été acceptée». Aouita avait affirmé que lui et toutes les autres composantes de la direction technique sont déterminés à surmonter et aplanir tous les obstacles et les contraintes pour que l’athlétisme national puisse récolter les fruits de ce projet dont le premier objectif est de renouer avec les exploits du passé et retrouver sa réputation mondiale. Il avait de ce fait présenté ses collaborateurs dont les champions Brahim Boutayeb, Khalid Sekkah, Zahra Ouaziz et autres. Mais, nous nous rappelons le bras de fer entre le directeur technique et Hasna Ben Hassi en raison de son accès à la salle de musculation du centre d’athlétisme. Cette dernière avait déclaré qu’on lui a interdit d’accéder à la salle et qu’elle n’a aucune relation avec le directeur technique. Pour sa part, Aouita avait répondu que le programme d’entraînements de Hasna avait coîncidé avec celui arrêté au profit des athlètes d’autres spécialités et que le programme disciplinaire instauré à l’Institut national d’athlétisme dérange les athlètes, mais pas tous. Aouita avait souligné que la nouvelle direction technique travaille actuellement sur la prospection et la formation de jeunes talents selon des méthodes scientifiques en harmonie avec le développement que connaît l’athlétisme mondial en matière de préparation des champions. Tout cela pour réussir le projet de champion olympique.
Il avait sans cesse considéré que notre pays dispose du produit brut et que les talents existent, ce qui reste à faire c’est de s’engager à fond pour atteindre l’objectif escompté, que sont les Jeux olympiques de Londres (2012). Mais remarquablement, son souffle n’était pas aussi long que ce que les gens attendaient.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *