Après treize ans d’absence: Les Lions et Renard retrouvent les quarts de finale

Après treize ans d’absence: Les Lions et Renard retrouvent les quarts de finale

Ils ont réussi le challenge. Les Lions de l’Atlas, sous la houlette d’un Renard déterminé, ont pu dompter les Eléphants, champions en titre, au stade d’Oyem au Gabon dans un match décisif du groupe C.

Les coéquipiers de Mehdi Benatia s’offrent ainsi les quarts de finale. Un tour qu’ils n’ont plus atteint depuis leur finale en 2004 en Tunisie. Dans un face-à-face crucial de la troisième et ultime journée, une sublime frappe enroulée des 25 mètres de Rachid Alioui à la 64è a été suffisante pour offrir au Maroc un billet précieux pour le prochain tour.
Dans ce sens l’ancien entraîneur de Lille qui n’a pu faire autrement qu’éliminer son ex-formation a souligné qu’«aujourd’hui nous avons battu une grande équipe mais nous devons rester réalistes. Il fallait optimiser nos efforts et je pense que les joueurs ont su le faire pour assurer la qualification.

La stratégie était de ne pas les laisser jouer et de les pousser à commettre des fautes. C’était un match très difficile mais tous les prochains matchs seront pareils. Ce groupe est fait pour être d’un mental de fer et tous les joueurs l’ont été ce soir. En quart de finale nous aurons le droit légitime de rêver. Il y aura des équipes supérieures à nous mais une fois sur le terrain on est toujours proches de la qualification. Nous devons avoir les ressources nécessaires pour aller le plus loin possible. Notre prochain adversaire sera l’Egypte ou le Ghana. Contre les Black Stars, j’ai été toujours chanceux et j’espère que cette série se poursuivra». En effet, le Onze national animé par l’avantage de son point d’avance au classement, a entamé la partie en douceur, laissant venir leurs adversaires qui, sous une énorme pression, devaient se dépenser pour espérer entrevoir le bout du tunnel. Les Ivoiriens voyaient se profiler à l’horizon une élimination précoce, mais étaient aussi sous la menace de devoir abandonner la Coupe dès le premier tour.

Par ailleurs, dans l’autre match comptant pour le même groupe, la RD Congo a battu le Togo par 3 buts à 1 au stade de Port-Gentil, grâce aux réalisations de Junior Kabananga (29è), Ndombe Mubele (54è) et Paul Jose Mpoku (80è). Entre-temps, Fo-Doh Laba Kodjo (69è) a réduit le score pour les Éperviers de Claude Leroy.
Au terme de cette journée, la RDC accapare la tête du groupe avec 7 points (2 victoires et un nul), à une unité devant les Lions marocains qui comptent 6 points (2 victoires et une défaite). Les Ivoiriens sont troisièmes avec 2 points (2 nuls et une défaite), tandis que le Togo est dernier du groupe (1 point). Il est à mentionner que les Lions de l’Atlas disputeront leur quart de finale à Port-Gentil, mais des informations font état de la possibilité d’écarter ce stade de la compétition à cause de son mauvais état. Une décision en ce sens est attendue aujourd’hui du côté de la CAF.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *