Après une série de reports : Le Wydad et le Raja s’affrontent enfin

Après une série de reports : Le Wydad et le Raja s’affrontent enfin

L’attention particulière accordée par le WAC à la Ligue des Champions lui a coûté un manque de concentration au niveau du championnat.

Cette fois il ne s’agit pas d’un canular. Le derby casablancais opposant les frères ennemis aura finalement lieu, sans faute, ce samedi à 15h00 au complexe sportif Mohammed V. Après de nombreux reports, le choc Wydad-Raja comptant pour la dixième journée de la Botola Maroc Telecom aura lieu ce samedi. Le motif du report était lié à l’indisponibilité de stade pouvant accueillir le public des deux équipes en raison de sa rénovation pour abriter la cinquième édition du Championnat d’Afrique des Nations.

Le derby se jouera cette fois avec des données différentes mais également avec des éléments nouveaux. Certains joueurs ont décidé d’enfiler le maillot de l’adversaire et de défendre ainsi de nouvelles couleurs à l’instar de Abdelaadim Khedrouf. L’ancien sociétaire des Rouges se voit aujourd’hui faire partie du contingent des Verts. Cela pourrait susciter le courroux de quelques fans. Cependant, ceci est de bonne guerre et ne doit en rien entacher le fair-play qui doit marquer la rencontre.

A noter que Khadrouf était sur le point de rater officiellement ce match. Une polémique avait éclaté cette semaine selon laquelle les nouvelles recrues ne devraient pas être alignées pour ce choc. La Fédération royale marocaine de football a finalement tranché. Les deux clubs pourront donc compter sur leurs nouvelles recrues. Le derby compte pour la phase aller et c’est là l’origine de la polémique. Mais la FRMF a estimé que cela n’empêchera pas les dirigeants d’utiliser leurs nouveaux joueurs pour le match. Une décision qui a dû contenter les entraîneurs des deux clubs et particulièrement Faouzi Benzerti, le nouveau coach du Wydad. L’attention particulière accordée à la Ligue des Champions lui a coûté un manque de concentration au niveau du championnat. Ceci lui a valu une non enviable 12ème position avec 16 points, soit 13 de moins que le leader le Hassania d’Agadir.

Certes, une victoire samedi ne résorbera pas le déficit, mais ravivera les esprits. Le derby possède cette particularité d’être une finale en soi bien qu’il ne livrera que trois points au vainqueur.

Pour reconquérir la confiance du public, le coach tunisien, pour sa première sortie, défiera son ancien club et compterait sur de nouveaux joueurs appelés à la rescousse tel que Abdelhamid El Kaoutari, Karim Ait Fana, en plus de l’ancien joueur du TP Mazembe, Daniel Nii Adjei, et de l’attaquant argentin, Alejandro Quintana. Du côté du Raja, Juan Carlos Garrido n’est pas logé à la même enseigne que le Wydad. Troisième avec 25 points, une éventuelle victoire lors de ce match en retard le rendrait nouveau dauphin. Quoi de mieux que d’entamer par la suite la reprise du championnat avec un tel succès. Pour ce faire, le technicien espagnol mettra toutes les chances de son côté pour sortir vainqueur de cette joute ô combien importante pour le moral. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *