Arsenal conserve son bien

Arsenal conserve son bien

Pas de surprise mardi lors de la première partie de la 21e journée de la Premier League : les principaux prétendants, Arsenal et Manchester United, tous deux à domicile face à West Ham (2-0) et  Birmingham (1-0), se sont imposés, tout comme Chelsea à Fulham (2-1) .
Le football anglais est souvent imprévisible mais ce n’est pas non plus  Noël tous les jours en Premier League. Après deux journées exceptionnelles où  le leader du championnat avait changé à chaque fois, la 21e journée a été  beaucoup plus calme. Arsenal, Manchester United et Chelsea ont ainsi tous enregistré leur première victoire en 2008, facilement pour les deux premiers, plus  difficilement pour le dernier. La série noire d’Arsenal face à West Ham a pris fin. Les joueurs de Wenger  restaient sur deux défaites consécutives face aux Hammers.
Il n’a fallu que 70  secondes à Eduardo Da Silva, le buteur croate d’origine brésilienne, pour ouvrir le score. Un deuxième but, à la 18e minute sur une ouverture de Clichy, du  porte-bonheur Adebayor – à chaque fois qu’il a marqué en championnat (24 fois),  Arsenal n’a jamais perdu – et l’affaire était pliée. A l’image d’un exceptionnel Cesc Fabregas, Arsenal a également retrouvé, au  meilleur moment, la fluidité de son jeu et son beau football. Arsenal est donc le premier leader de 2008 et devance Manchester United de  deux points.
Les joueurs d’Alex Ferguson, sans Rooney et Giggs absents, se sont  facilement imposés à Old Trafford face à Birmingham. Un but de Tevez sur une  inspiration de Ronaldo (25) a suffi mais sans un grand match de Taylor, le  portier des Blues, le score aurait pu être bien plus large. De toute façon, il ne fallait pas attendre trop de surprise en provenance de l’Emirates Stadium et d’Old Trafford où les hôtes n’ont plus perdu depuis  respectivement 15 et 26 rencontres de championnat.
En revanche, à Craven Cottage, le pittoresque stade de Fulham, Chelsea a eu  beaucoup plus de mal à venir à bout de son voisin dans le derby de l’ouest de  Londres. Les Blues étaient menés à la mi-temps et sont revenus après la pause grâce  à un but de Kalou (54) avant de prendre l’avantage grâce à un penalty généreux  de Ballack (61). Les Londoniens restent à distance raisonnable du leader (6  points). Et comme d’habitude, la pression repose désormais sur les épaules de Liverpool, qui affronte Wigan mercredi soir à Anfield. Les Reds ont 13 points  de retard sur Arsenal, avec certes deux matches de plus à jouer, mais cela  commence vraiment à faire beaucoup.

• Clément Cazeaux (AFP)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *