AS FAR-Wydad : Un classico, deux objectifs distincts

AS FAR-Wydad : Un classico, deux objectifs distincts

Classé à la 13ème position avec 30 points, soit à 4 unités du premier relégable, l’AS FAR est appelé plus que jamais à se ressaisir.

Alors que la Fédération royale marocaine de football lutte contre les actes de vandalisme et l’usage d’engins pyrotechniques, la commission de discipline avait décidé de se montrer intransigeante avec toute transgression de ses lois.

Cette même commission a infligé un match à huis clos ainsi qu’une amende de 70.000 dirhams à l’AS FAR dont le public est accusé d’avoir allumé des fumigènes, envahi la pelouse et dégradé certaines infrastructures du stade. 

C’est donc dans le silence d’un stade du Prince Moulay Abdellah dépeuplé que le classico opposant le club de la capitale au Wydad casablanca aura lieu ce soir à partir de 21h30.

Ce choc revêt une importance capitale pour les deux protagonistes du soir. Leader incontesté avec 53 points, le Wydad est plus proche que jamais d’un 20ème titre. Ragaillardi par leur qualification à la finale de la Ligue des champions d’Afrique, l’occasion se présente pour faire un pas de plus vers le titre au détriment d’une formation militaire qui bat de l’aile.

Il faut dire que la situation actuelle du club n’augure rien de bon. Classé à la 13ème position avec 30 points, soit à 4 unités du premier relégable, l’AS FAR est appelé plus que jamais à se ressaisir pour éviter de sortir la calculette. Afin d’installer un climat de stabilité et redonner confiance à la fois aux joueurs et au staff technique, la direction du club a décidé de prolonger le contrat du coach espagnol Carlos Alos. Bien que les résultats négatifs enregistrés ne soient pas en faveur de l’entraîneur, la direction a jugé utile de lui accorder sa confiance jusqu’en 2021

L’entraîneur n’a d’ailleurs pas caché sa joie et s’est exprimé sur son compte twitter. «Très heureux de renouer avec l’ASFAR Rabat. Totalement engagé dans ce club, pour le présent et surtout pour l’avenir», a t-il souligné.

La rencontre contre le Wydad est donc celle à ne pas perdre. D’abord pour permettre à son équipe de s’éloigner de la zone de danger mais aussi pour prouver que la confiance du club a été bien placée. Le moment est donc propice pour l’AS FAR pour stopper l’hemorragie et renouer avec la victoire après sept journées : trois nuls et quatre défaites.

Une défaite supplémentaire sonnera le glas de ce grand club. Tout porte à croire que le match sera intensément disputé. Chaque formation prêchera pour sa paroisse.

Le Wydad, le moral au beau fixe, profitera de l’absence du public pour asseoir sa domination. Ainsi, entre l’envie du sacre et la peur de relégation tout se jouera.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *