Assassinat de Samiou : L’enquête avance

La Commission d’enquête de la police béninoise « chargée d’élucider les circonstances de l’assassinat » du gardien de but de la sélection nationale béninoise junior, Yessoufou Samiou « Campos », vient de procéder à l' »arrestation des suspects et des receleurs », a-t-on appris de sources policières, mardi à Cotonou.
« Depuis le week-end dernier, nous avons procédé à l’arrestation de 2 des 3 auteurs du crime ainsi que des 4 receleurs des objets volés (GSM, passeport, carte nationale d’identité) lors du drame », a déclaré mardi un officier de police judiciaire proche de l’enquête interrogé par l’AFP. Selon la même source qui a requis l’anonymat, « la compagne de M. Campos, une jeune fille camerounaise, qui était avec lui sur la plage est actuellement en cavale dans un Etat voisin et cherche à rejoindre le Cameroun, son pays d’origine ».
Selon les déclarations de ses coéquipiers, Yessoufou Samiou serait sorti la nuit du drame de l’hôtel où ils étaient logés, pour rejoindre la jeune fille sur la plage, après que celle-ci lui eût téléphoné. « Ces suspects arrêtés sont actuellement auditionnés par la Commission d’enquête nationale mise sur pied par le procureur de la République », a ajouté le policier. M. Samiou est « mort des suites d’une hémorragie cérébrale due à des coups sur la nuque et le front », selon des sources médicales proches de l’enquête.
Les autorités béninoises interrogées mardi par l’AFP n’ont pas souhaité confirmer ou infirmer ces informations. M. Samiou, 19 ans, qui jouait au sein du club des Buffles, une formation du nord du Bénin, disputait samedi le match perdu par les Ecureuils du Bénin face au Nigeria (0-3), dans le cadre du championnat junior de la CAF, qui se déroule actuellement au Bénin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *