Athlétisme : Laâyoune abrite le 19e semi-marathon international

Athlétisme : Laâyoune abrite le 19e semi-marathon international

Le 19ème semi-marathon international de la ville de Laâyoune, initié par le club Chabab Sakia El Hamra d’athlétisme, aura lieu le 5 novembre prochain, sous le signe «Le sport au service du développement régional et de l’intégrité territoriale».

Placé sous l’égide de la Fédération royale marocaine d’athlétisme et de la Ligue de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, ce rendez-vous sportif connaîtra la participation d’athlètes de différents pays, dont l’Ethiopie, le Kenya, l’Afrique du Sud, le Rwanda, l’Erythrée, l’Algérie, la France, la Russie, l’Espagne, la Mauritanie et la Tunisie, outre les athlètes marocains.

A l’instar des années précédentes, cette édition est initiée dans le cadre des festivités marquant la célébration de l’anniversaire de la glorieuse Marche Verte et de la Fête de l’Indépendance, selon un communiqué des organisateurs. Cette manifestation sera organisée avec l’appui de la wilaya et du conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, du conseil provincial, de la commune de Laâyoune, de l’Agence de promotion et de développement économique et social des provinces du sud, de Phosboucraa, des conseils élus, du ministère de l’intérieur, du ministère de la jeunesse et des sports, et de la Marocaine des jeux et des sports. Selon les organisateurs de ce semi-marathon, des prix importants seront réservés aux dix premiers athlètes pour les hommes et aux six premières athlètes chez les dames. D’autres prix seront également décernés aux athlètes en herbe (-16 ans) sur un parcours de 3 kilomètres et aux enfants scolarisés.

Pour cette 19è édition, le comité d’organisation a envisagé une course pour les jeunes de moins de 17 ans sur une distance de 7 km.

De même, une course sera organisée sur un parcours de 7 km au profit des étudiants des instituts de la formation professionnelle avec la participation «symbolique» d’anciennes gloires de l’athlétisme national, l’objectif étant d’encourager cette catégorie à pratiquer l’athlétisme et de rapprocher le sport des jeunes. Pour les organisateurs, le choix du thème de cette édition est motivé par l’importance du sport en tant que «locomotive de développement et un moyen de consécration de l’esprit d’émulation entre les participants». Le Marocain Abdenasser Fathi (messieurs) et la Kenyane Macdalina Chupip (dames) avaient remporté la 18ème édition du semi-marathon international de la ville de Laâyoune.

Grâce à l’excellence de son organisation, le semi-marathon de Laâyoune a acquis au fil des années une grande notoriété.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *