Athlétisme marocain : démarrage timide à Alger

Athlétisme marocain : démarrage timide à Alger

Bilan satisfaisant. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le directeur technique national, Aziz Daouda, à l’issue de la première journée d’athlétisme, disputée, lundi soir, au stade olympique 5 juillet d’Alger, dans le cadre de la 10ème édition des jeux panarabes qui se déroulent actuellement à Alger. Pour sa première journée, l’athlétisme marocain a réussi à décrocher huit médailles (1 en or, 3 en argent et 4 en bronze).
L’unique médaille d’or de cette première journée est à mettre à l’actif de Khalid Amri, vainqueur de l’épreuve du 10 000 m avec un chrono de 29mn 51sec 46/100, suivi de l’Algérien Samir Moussaoui (29mn 52sec 46/100). La troisième place, synonyme de médaille de bronze, est revenue à un autre marocain dans la même épreuve, Mohamed Amyne, qui a bouclé la distance en 29mn 58sec 73/100. Dans l’épreuve de disque (52, 64m), la Marocaine Amina Mouden s’est adjugée la médaille d’argent après avoir occupé la deuxième position. La deuxième médaille d’argent du Maroc a été remportée par Nesrine Dinar dans l’épreuve de la Perche, avec un jet de 3,50m. Quant à la médaille d’or, elle est revenue à la Tunisienne Serine Balti (3,90 m). Celle du bronze a été remportée par l’Algérienne Wahiba Hamraras (3,40 m). Favorite pour glaner l’or sur le 1.500 m, Soltana Aît Hammou s’est contentée de l’argent après avoir parcouru la distance en 4mn 35 sec 97. Selon Daouda, si la championne marocaine a raté la première marche du podium, c’est parce qu’elle n’a pas été à son top niveau. «Soltana n’a pas pu tenir la dragée face à une Algérienne qui a fait une belle course sur son épreuve de prédilection», a-t-il déclaré. Sa compatriote, Saïda Mahdi, elle, a arraché le bronze avec un chrono de 4mn 36 sec 07. La médaille d’or, elle, est revenue à l’Algérienne Nahida Touhami (4mn 35sec 85). Pour cette première journée, le Maroc a décroché deux autres médailles de bronze grâce à Bouchra Chaâbi sur le 5.000m et Latifa Zeraoui, 3ème dans l’épreuve du triple saut (13,59 m). Dans l’épreuve du 400 m haies, les athlètes marocains Hamid Benhammou, Badr Al Amine et Abdellatif Ghzaoui, ont réussi à décrocher leur billet pour les finales. Benhammou s’est qualifié pour la finale, après avoir terminé la course au deuxième rang avec un temps de 51 sec 55, derrière le Saoudien Hady Souane, qui a réalisé un chrono de 50sec 43. De son côté, Badr Al Amine s’est qualifié après avoir occupé la 4ème place avec 51sec 52. Abdellatif Ghzaoui, lui, a terminé deuxième de sa série avec un chrono de 47sec 03. Dans l’épreuve du 100 m, le Marocain Abdenbi Rahoui, cinquième, n’a rien pu faire face à la domination des Saoudiens Said Yahya Kahess et Moubarak Salem, respectivement premier et deuxième.
La troisième position est revenue au Qatari Youssef khalid Abideli. Idem pour la Marocaine Rajib Amal dans l’épreuve du saut en hauteur. Pour le directeur technique national, les résultats enregistrés à Alger ne sont qu’un début. « La plupart de ces athlètes nationaux manquent d’expérience », a fait savoir Daouda. Et d’ajouter : «Ces jeunes éléments sont forts de leur potentiel et pourront faire mieux lors des prochaines échéances internationales».
Pour ce qui est des autres participants, le DTN national a fait savoir que l’ancien vice champion du monde du 3.000m steeple, Ali Ezzine, sera absent de cette dixième édition pour des raisons de santé. Tout repose, donc, sur les athlètes encore en lice, Nezha Bidouane, Hassna Ben Hassi, Adil El Koch, Jawad Gharib… qui auront la lourde tâche de défendre les couleurs du Maroc face aux nouvelles nations de l’athlétisme arabe, notamment les pays du Maghreb et du Golfe.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *