Athlétisme-Mondiaux-2016 en salle à Portland: Le Maroc rentre bredouille

Athlétisme-Mondiaux-2016 en salle à Portland: Le Maroc rentre bredouille

Le Maroc s’est tristement illustré par son absence du podium lors de sa participation aux 16èmes Championnats du monde d’athlétisme en salle qui se sont déroulés du 17 au 20 mars à Portland aux Etats-Unis.

Les couleurs nationales étaient défendues par quatre représentants seulement, à savoir Akkaoui Malika et Arafi Rabab chez les dames et Iguider Abdelaati et Smaili Mostafa chez les hommes.

Avec ce petit contingent, il était difficile de se frayer un chemin parmi les grandes nations d’athlétisme. La compétition a rassemblé 547 athlètes issus de 148 pays hormis la Russie, suspendue pour dopage.

Iguider et Smaili avaient pourtant bien commencé. Ils s’étaient qualifiés vendredi soir pour les finales respectivement du 3000m et 800m. Iguider avait terminé premier de sa série avec un temps de 7:51.65, tout comme Smaili qui s’est imposé dans sa série en 1:52.16.
En finale, la chance ne leur a pas souri. Smaili a occupé la 6ème place alors que Iguider est passé à deux doigts de la troisième place.

Les Etats-Unis qui ont abrité cette grande compétition ont exercé une hégémonie sans précédent. Ils ont réussi le meilleur bilan de leur histoire dans des Mondiaux en salle avec une belle moisson de 23 médailles, dont treize en or. Derrière le pays hôte se trouve l’Ethiopie. Ce pays africain est parvenu a récolter 5 médailles dont 2 en or.
Pour le Maroc, il n’y a que l’histoire qui pourrait intervenir en guise de consolation. Dans cette histoire de la participation marocaine aux Mondiaux indoor, les athlètes nationaux (hommes et dames) ont remporté six médailles d’or par Said Aouita au 3000 m en 1989 à Budapest, Hicham El Gurerrouj sur 1500m en 1995 à Barcelone, en 1997 à Paris, et sur 3000m en 2001 à Lisbonne, Iguider sur 1500m en 2012 à Istanbul et Hasna Benhassi dans le 1500m (2001 à Lisbonne).

La récolte marocaine comprend également cinq médailles d’argent, décrochées par Hammou Boutayeb sur 3000m en 1991 à Séville, Mahjoub Haida sur 800m en 1997 à Paris, Iguider sur 1500m en 2010 à Doha, Zahra Ouaziz sur 3000m en 1999 à Maebashi au Japon et par Mariem Alaoui Selsouli sur 1500m en 2012 à Istanbul. Côté bronze, sept médailles ont été remportées par Faouazi Lahbi sur 800m en 1987 à Indianapolis, Brahim Jabbour sur 3000m en 1997 à Paris, Ismail Sghir sur 3000m en 1997 à Paris, Abdelkader Hachlaf sur 1500m en 2003 à Birmingham, Iguider sur 1500m en 2014 à Sopot, Hasna Benhassi sur 800m en 2006 à Moscou et Mariem Alaoui Selsouli sur 3000m en 2008 à Valence.

Nous sommes aujourd’hui loin de ces exploits. L’hymne national n’est plus chanté à répétition et le drapeau national trouve difficilement place lors des grands événements.

Tableau-des-medailles-Athletisme

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *