Athlétisme : Tyson Gay : Le nouveau patron du sprint mondial

Athlétisme : Tyson Gay : Le nouveau patron du sprint mondial

Tyson Gay s’est clairement imposé comme le nouveau patron du sprint mondial, en concluant dimanche à  Indianapolis son doublé 100-200 m aux championnats des Etats-Unis d’athlétisme par le deuxième temps de l’histoire sur le demi-tour de piste (19.62).
Ce rendez-vous national qui a servi de sélection pour les Mondiaux d’Osaka  (25 août-2 sept), en offrant une place aux trois premiers de chaque épreuve, n’a pas réservé d’énormes surprises et a vu huit nouvelles MPM 2007. Un vent de face (0,3 m/s), une température fraîche (20 ) et une piste détrempée n’ont même pas suffi à freiner le sprinteur du Kentucky (24 ans).
Parti au couloir N°6, Tyson Gay a lancé sa grande foulée dans un virage parfaitement maîtrisé. A l’entrée de la ligne droite, il a simplement eu à  poursuivre son effort jusqu’à la ligne pour devancer Wallace Spearmon (19.89)  et Rodney Martin (20.18). Sur les tablettes du 200 m, Gay est dorénavant devancé par le  record du monde de son compatriote Michael Johnson (19.32), réussi lors des  Jeux Olympiques d’Atlanta (1996). «Je ne pensais pas à un temps en particulier car je courrais avec un peu de  retenue. Je voulais juste me sortir de cette mêlée aussi vite que possible», a  expliqué le jeune homme dont la démonstration ne s’est pas arrêtée à ce demi-tour de piste le week-end dernier à Indianapolis.
Vendredi, il avait réglé le 100 m en égalant son record personnel (9.84) et  en réussissant la MPM 2007, malgré un vent encore dans le nez. Et avec des  conditions un peu plus clémentes, il aurait même pu titiller un peu plus le  record du monde de son compatriote Justin Gatlin et du Jamaïcain Asafa Powell  (9.77).
Auteur d’un «faux» record du monde (9.76), non homologable à cause du vent,  début juin, le sprinteur, dont l’entraîneur Lance Brauman est en prison, devrait rapidement pouvoir «viser plus vite».  Par contre, Xavier Carter, qui était le deuxième homme le plus rapide sur  200 m, avant la course de Gay, ne sera pas du voyage japonais. En demi-finale, Carter s’est écroulé sur la piste, victime d’une luxation du genou droit, qui  s’est immédiatement remis en place.
Wariner travaille la vitesse. Au lendemain de son «cauchemar» sur 400 m (4e), Sanya Richards a réagi en prenant la deuxième place du 200 m.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *