Atterrissage forcé d’Air Jordan sur le parquet

Michael Jordan est au plus bas de son rendement. Celui qui avait habitué ses fans depuis 1986 à pas moins de 10 points durant 866 matches consécutifs, n’en est plus capable désormais.
La légendaire série s’est arrêtée brutalement jeudi dernier face aux Pacers où Jordan a dû se contenter de deux faméliques tirs sur dix tentatives. Au genou toujours récalcitrant, il n’a pu jouer que 25 minutes du match. À son malaise s’ajoute les 4 coups sur 5 qu’il a manqués. Il a été rappelé par Doug Collins, soucieux d’arrêter les frais. Privé des starters, Hamilton et Laettner, tous les deux blessés, Jordan était bien trop isolé et, tout Jordan qu’il est, il constituait une proie facile pour la défense des Pacers.
Et comme ces derniers montraient la même agressivité en attaque (Rose 26 points, Tinsley 16 points, 12 passes décisives), ils n’avaient aucun mal à enchaîner leur 4e victoire de rang, la 10e en 14 matches. À la décharge du n° 23 des Wizards, le plus grand joueur de tous les temps est définitivement revenu un simple mortel. Dès le début du match, il apparaissait évident que Jordan n’était pas dans le coup.
C’était finalement à sa place de touche que His Airness a peut-être passé ses moments les moins désagréables du match. Car sur le terrain, c’était le carnage. Avec une histoire des plus fantastiques sur le parquet de la NBA, l’âge de Jordan, 38 ans, semble l’empoter sur son talent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *