Aucun cas positif à Salt Lake City

Les contrôles antidopage effectués depuis le début des compétitions des 19e jeux d’hiver n’ont révélé aucun cas positif, a annoncé Patrick Schamasch, directeur de la commission médicale du comité international olympique (CIO), mercredi à Salt Lake City. « Si j’ai le sourire c’est qu’il n’y a pas de cas positif », a déclaré Patrick Schamasch, à l’occasion d’une conférence de presse.
Doug Rollins, directeur du programme antidopage au sein du comité organisateur des jeux de Salt Lake City (SLOC), a indiqué qu’une centaine de contrôles auront été faits en compétition, mercredi en fin de journée, et que les résultats concernant le Snowboard sont connus.
Les quatre premiers, plus un ou deux concurrents choisis au hasard, sont l’objet d’un contrôle antidopage dans toutes les épreuves décernant des médailles.
En outre, 900 contrôles sanguins ont été effectués avant les compétitions pour détecter l’epo (erythropoïetine) dans les épreuves d’endurance, du ski de fond au combiné nordique en passant par le biathlon et le patinage de vitesse, a ajouté Doug Rollins. Les premiers examens sont faits sur les sites.
Le moindre cas douteux est transmis au laboratoire du CIO à Salt Lake City. « Il y en a quelques-uns, sans pour cela dire qu’ils sont positifs, et ils seront transmis au laboratoire pour des analyses spécifiques à l’epo », a indiqué Doug Rollins. Les jeux se déroulent du 8 au 24 février.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *