Avec des matchs sous haute voltige en cette 17ème journée de la Botola Maroc Telecom : Le chaudron sera bouillant

Avec des matchs sous haute voltige en cette 17ème journée de la Botola Maroc Telecom : Le chaudron sera bouillant

Le Raja fera un petit déplacement à Rabat. Mais il faut s’armer de bonnes munitions car les Militaires les attendent avec la ferme attention de poursuivre eux aussi leur rythme croissant.

Scindée en deux parties, la 16ème journée de la Botola Maroc Telecom a été un vrai trompe-l’œil. Les quatre premiers matchs disputés le week-end ont été si timides qu’ils n’ont accouché que d’un seul but. On imputait ce résultat primaire aux conséquences qui accompagnent généralement la reprise du championnat. Or, les autres rencontres de cette même journée qui ont eu lieu mercredi, n’ont pas eu la pédale douce. Sur les quatre matchs, 22 buts ont été marqués ! Le jeu en valait bien la chandelle. Les duels étaient de grande importance et la victoire tant convoitée. Le Raja de Casablanca en a tiré le plus grand bénéfice lorsqu’il est parvenu avec brio à remporter un match difficile face à une belle équipe de l’Olympique de Khouribga.

Le succès permet aux Verts de s’installer seuls en tête avec 31 points. Cependant, cet acquis, il va falloir le consolider lors de la 17ème journée qui s’étale du samedi au lundi. Le Raja fera un petit déplacement à Rabat. Mais il faut s’armer de bonnes munitions car les Militaires les attendent avec la ferme attention de poursuivre eux aussi leur rythme croissant.

Ce classico de feu suscite les passions. Et c’est d’autant plus vrai que l’écart séparant le leader au cinquième du classement général n’est que de 6 points. Pour mettre toutes les chances de son côté, Abderrazak Khayri alignerait, pour la première fois, l’ex-Rajaoui Youssef Keddioui et Mehdi Berrahma qui a disputé le Championnat d’Afrique des Nations. Du côté des Verts, on ne prévoit pas de grands changements sur la composition de l’équipe à moins que Juan Carlos Garrido décide de mettre fin au différend qui l’oppose à Benhalib et l’intégrer.

Le dauphin, l’Ittihad de Tanger souhaiterai tout logiquement la défaite du leader. C’est de bonne guerre lorsqu’on sait que les Hercules pourraient suppléer le Raja en cas de faux pas. Ils n’auront qu’à se défaire du Racing de Casablanca. Match facile ou traquenard ? En match aller, le RAC s’est montré dangereux. Il a poussé l’IRT, devant son public, au partage de points. Sous la houlette de Driss Lemrabet, l’issue de la rencontre serait peut-être bien différente surtout en ayant en ligne de mire l’éventuel fauteuil de leader. L’autre représentant nordiste, le Moghreb de Tétouan, recevra le Chabab Atlas de Khénifra. Bien que les deux formations croupissent au bas du tableau, cela représente un sérieux argument pour qu’elles sortent le grand jeu. Youssef Fertout qui a fait un grand ménage dans sa formation est acculé plus que jamais à trouver la meilleure alchimie pour sauver le navire d’un naufrage de plus en plus menaçant.

Plus loin à Khouribga, l’OCK se mesurera au Kawkab de Marrakech. En dépit des positions qu’occupent les deux équipes, l’émulation battra son plein. D’un côté, les Phosphatiers ont démontré leur capacité à déjouer les pronostics et d’un autre, les représentants de la cité ocre chercheront à prouver qu’ils voyagent bien. Ils ne se sont inclinés qu’à trois reprises en dehors de leur antre. La même intensité marquera le duel opposant le Chabab Rif Al Hoceima à l’Olympic de Safi. Ayant le même nombre de points (22), l’idée du partage ne plaît à aucune équipe. Toutes les deux mettront les bouchées doubles pour progresser dans le classement général.

Enfin, le Wydad de Casablanca, fort de son large succès face au FUS de Rabat sur le score de 4 buts à 2, pourrait confirmer son réveil face au Rapide Club Oued-Zem. Mal en point, le nouveau pensionnaire de la première division avait pourtant bien démarré la compétition. Mais son énergie s’estompe au fur et à mesure que les journées passent. D’ailleurs, en match aller, il a pu tenir tête au Wydad, alors au top de sa forme. Le débat reste ouvert et les deux protagonistes nous en diront un peu plus ce samedi au complexe Mohammed V.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *