Baddou Zaki confiant, mais prudent

Baddou Zaki confiant, mais prudent

Mardi prochain, le sélectionneur national, Badou Zaki, rendra publique la liste des 22 joueurs qui seront convoqués pour la rencontre Maroc-Kenya, comptant pour les éliminatoires combinées de la Coupe d’Afrique des Nations et du Mondial 2006, qui se dérouleront respectivement en Egypte et en Allemagne.
Zaki, qui, depuis quelque temps, suit de près les performances des «Lions de l’Atlas», s’est dit satisfait du rendement de ces poulains à quelques joueurs du choc du groupe 5, qui aura lieu le 9 février prochain au Complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat. «Tous les joueurs sont en forme pour le moment. Et j’espère que cela va durer jusqu’au jour j», a confié le coach national qui fait allusion à la bonne prestation de Youssef Hadji, auteur du deuxième but de Bastia face à Nice, le deuxième de la saison pour l’international marocain, et qui vaut son pesant d’or. Car cette victoire a permis à l’équipe corse de se relancer dans le championnat de Ligue 1 de football et de s’éloigner momentanément du spectre de la relégation. Même s’il n’a pas marqué, le Sochalien Jawad Zairi a livré un grand match, samedi soir, contre les Girondins de Bordeaux, privés de leur buteur maison Merouane Chemmakh, atteint d’une grippe. Idem pour le défenseur marocain Abdeslam Ouaddou qui a réussi à neutraliser l’attaque de l’AC Ajaccio ou encore Moha Yacoubi, qui a brillé malgré la défaite, samedi soir, de son club d’Ossassuna dans le derby basque face à l’Athlético de Bilbao (4-3).
Toujours dans la Liga, Oualid Regragui a effectué, samedi soir, son grand retour sur les terrains après six mois d’absence due à une opération à la jambe. Pour son premier match dans la Liga, au Neu Camp s’il vous plaît, Oualid a été combatif et actif, mais n’a rien pu faire face à FC Barcelone et ses stars Ronaldinho, Deco, Etoo, Xavier… Certes, le Racing Santander a été battu par 3 à 0, mais cela ne veut pas dire que le meilleur latéral de la CAN 2004 est passé à côté du match. Au contraire, titulaire tout au long de la rencontre, Regragui a été à la hauteur de la confiance que lui a donnée l’entraîneur de Racing Santander, Lucas ALCARAZ. «S’il a été aligné contre le Barça c’est qu’il a récupéré. Sinon il n’aurait été pas titularisé d’entrée de jeu», a fait remarquer Zaki pour qui le bon comportement des professionnels reste un bon signe avant le grand forma Maroc-Kenya. Optimiste, le sélectionneur national reste, toutefois, prudent. «Dans les éliminatoires de la coupe d’Afrique et de la coupe du monde, il n’y a plus de petites équipes. Il ne faut sous-estimer aucun adversaire. Nous allons prendre cette rencontre au sérieux. Notre objectif est d’empocher les trois points de la victoire à domicile et par la même occasion prendre la tête du groupe. Et si on arrive à le faire avec la manière, ça sera encore mieux», a tenu à souligner ce dernier.
Cette rencontre, comptant pour la première journée du groupe 5, devait se dérouler initialement le 19 juin dernier, avant d’être reportée après la décision de la FIFA de suspendre le Kenya de toutes compétitions continentales et internationales en raison de « l’interférence des autorités gouvernementales kenyanes dans les affaires de la fédération de football ».
Avec une meilleure différence de buts, les «Lions de l’Atlas» occupent actuellement la deuxième position avec 6 points en quatre matches, ex aequo avec le Botswana (5 matches). La Guinée est en tête avec 8 points (4 matches), alors que la 4ème place est occupée par la Tunisie (5 pts en 4 matches), à deux longueurs du Kenya (2 matches) et du Malawi (5 matches).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *