Baddou Zaki entre deux mondiaux

Baddou Zaki entre deux mondiaux

Depuis le retour triomphal des « Lions de l’Atlas» et l’euphorie qui l’a suivie, l’ambiance, bon enfant, qui régnait au sein du onze national n’est plus la même. À l’origine : la double programmation des matchs amicaux.
Entre la préparation de l’équipe nationale aux éliminatoires de la Coupe du monde 2006 et la promotion de la candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2010, Baddou Zaki ne sait plus où mettre les pieds. Qui fait quoi ?.
Selon une source proche de la Fédération royale marocaine de football, les rencontres amicales ont été programmées, à l’insu de Baddou Zaki, plusieurs semaines avant le début de la CAN 2004. Chose qui n’a pas plu au sélectionneur national. Sâad Kettani, non plus. Un événement qui va faire l’effet d’une bombe. Tout a commencé, le 18 février dernier, avec le scandale Maroc-Suisse, match qui s’inscrivait dans le cadre de la promotion de la candidature marocaine. Une échéance sur laquelle, Zaki avait, pourtant, émis une certaine réserve, et ce avant même le départ de l’équipe nationale pour la Coupe d’Afrique des nations, mais que nos responsables voulaient, absolument, maintenir.
Morocco 2010 oblige. Autre argument avancé par la FRMF, mais qui, cette fois-ci, ne tient pas la route : nos dirigeants croyaient que les «Lions de l’Atlas» allaient quitter la compétition dès le premier tour, alors qu’ailleurs le onze national faisait partie des grands favoris pour remporter le sacre africain. Finalement, et pour honorer ses engagements face aux Suisses et, surtout, pour sauver ce qui peut l’être, la FRMF a fait appel à l’équipe nationale «B». La suite de cette histoire, qui aurait pu être évitée s’il y avait un travail de coordination entre les différents responsables, tout la monde la connaît. Certes, en atteignant la finale de la CAN, les hommes de Zaki ont déjoué tous les pronostics, mais cela n’a rien changé. Le problème persiste.
Dernièrement, la tension entre les deux parties est montée d’un cran, suite au refus de Baddou Zaki de disputer, le 28 avril prochain, un match amical contre l’équipe nationale d’Argentine. Ce refus s’explique, selon notre source d’information, par le fait que l’entraîneur national avait prévu, dans son planning, car lui aussi en a un, une rencontre amicale contre une équipe africaine.
Une rencontre qui, en fait, s’inscrit dans le cadre des préparatifs de l’équipe nationale aux phases éliminatoires de la Coupe du monde 2006, qui débuteront en juin prochain. Un choix justifié d’autant plus que les «Lions de l’Atlas» seront, lors de leur premier match, en déplacement face au Malawi. Dans son agenda, la FRMF avait prévu également un match amical entre le Maroc et les Etats-Unis le 31 mars prochain. La décision a été maintenue.
L’annonce officielle de cette rencontre, qui aura lieu au Complexe sportif Mohammed V, a été faite en début de semaine.
À souligner que le 31 mars et le 28 avril sont deux dates, parmi d’autres, fixées par la FIFA et qui autorisent les joueurs professionnels évoluant dans les différents championnats à rejoindre leurs équipes nationales. Les seules qui restent avant la fin de la saison.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *