Baddou Zaki favori au poste d’entraîneur

Baddou Zaki favori  au poste d’entraîneur

Très prochainement, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) dévoilera le nom du futur sélectionneur national qui, dit-on serait marocain ; alors qu’on pensait qu’aucun entraîneur marocain n’est  officiellement candidat pour coatcher les Lions de l’Atlas. A ce jour, la direction technique nationale est assurée par l’entraîneur Fathi Jamal, une mission qui lui a été dévolue en 2006 par le Bureau fédéral, et qui s’ajoute à sa qualité d’entraîneur de l’équipe olympique. Six figures nationales, grâce à leur  palmarès prestigieux, pourraient fort probablement  occuper ce poste.
Il s’agit de Baddou Zaki, grand favori et sollicité par un grand nombre de supporters nationaux, Fathi Jamal, l’entraîneur national intérimaire, Mustapha Madih, à la tête des FAR, Mhamed Fakhir (MAT), Rachid Taoussi (MAS) et Aziz Elamri ( KACM). Contacté par ALM, Lahcen Dakine, secrétaire général de la FRMF a déclaré que «le Bureau fédéral n’a pas encore statué sur le coach du onze national. On ne sait s‘il est national ou pas,  mais il y’a de fortes chances qu’il soit marocain». Et d’ajouter : «les candidatures étrangères que la FRMF a reçues ne correspondent pas au profil demandé». L’enquête lancée par la FRMF à la recherche du sélectionneur apte intervient suite au limogeage d’Henri Michel. Le Bureau fédéral avait mis un terme à son contrat en raison du manque de résultat et de son comportement extra-sportif manifesté lors d’une conférence de presse qu’il a tenue après le retour de la sélection du Ghana. Parmi les entraîneurs de renom, qui se sont porté candidats, l’on notera Roger Lemerre qui a remporté la CAN 2004 avec la Tunisie et l’Euro 2000 avec la France. On notera également André Santini, ancien coach de l’équipe de France, Claude Puel actuel entraîneur de Lille ou bien Arthur Jorges qui avait entraîné le Paris Saint Germain et Porto. Dans l’attente de la désignation du nouvel entraîneur, la FRMF a décidé de s’accorder «un court délai de réflexion». Cette décision a été prise à la suite d’une réunion tenue mardi dernier entre le Bureau fédéral et les représentants de l’Amicale nationale des entraîneurs du Maroc à Rabat, dans le cadre des concertations relatives à la désignation du sélectionneur national et son staff. «Après un large échange de points de vue, il a été convenu de s’accorder un court délai de réflexion pour l’examen de proposition consensuelles retenues» indique un communiqué de la FRMF.
La même source précise que le Bureau fédéral «annoncera incessamment» les résultats de ces consultations. Le prochain match de l’équipe nationale sera amical face à la Belgique en mars prochain. Quant aux matches qualificatifs pour la Coupe du monde prévue en Afrique du Sud du 11 juin au 11 juillet, l’équipe du Maroc évoluant dans le groupe 8, zone Afrique, affrontera respectivement l’Ethiopie, le Rwanda et la Mauritanie en mai.

  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *