Badou Zaki : «Notre football reste toujours amateur»

Badou Zaki : «Notre football reste toujours amateur»

ALM : Comment se prépare le KACM au championnat national ?
Zaki Badou : Le Kawkab Athlétique Club de Marrakech a terminé très en retard la saison dernière. Nous sommes en phase de quarts de finale de la Coupe du Trône. On se préparait pour cette coupe, prévue au mois de mai 2007, mais la date a été  reportée à septembre prochain.
Actuellement, nous sommes en pleine préparation physique, technique et tactique de nos joueurs.
À la fin du championnat, un nombre de joueurs sollicités par d’autres clubs sont partis du KACM. Et le club a effectué  quelques recrutements  en remplacement  des joueurs partants.

Quel bilan faites-vous de votre parcours au club du KACM ?
J’avais commencé à entraîner le KACM la saison dernière où j’avais comme objectif de former une équipe compétitive, qui pourra jouer les premiers rôles du championnat.
Notre équipe s’est classé 6e au GNFEI lors de la saison dernière. Ceci a fait plaisir au public marrakchi.
Le club du Kawkab  avait souffert auparavant  de beaucoup de problèmes qui ont contribué à sa chute au 2e division.
Les dirigeants actuels sont des gens professionnels. Ils ont établi un bon nombre de stratégies  et de projets pour aller de l’avant. Toutes les conditions favorables du  développement du club sont assurées. Ce qui nous a poussé l’année dernière à se positionner parmi les dix premiers.
Actuellement, nos  objectifs de jouer les premiers rôles du championnat national, gagner un des deux titres ou les deux à la fois.
Le 4 août 2007 au club du KACM, je divulguerais aux journalistes la liste des nouveaux joueurs  recrutés et la liste de tous les éléments qui évolueront au KACM lors de cette  nouvelle saison. 

Le championnat national est prévu pour quand ?
Le problème, c’est qu’on n’a pas de date précise jusqu’à aujourd’hui et l’on n’a toujours pas le calendrier du programme annuel du championnat national ni de la Coupe du Trône.
Les clubs sont en phase de préparation, mais on ignore le jour où l’on va entamer  la nouvelle saison.
Ce travail arbitraire de la Fédération royale marocaine de football est dû à l’incompétence des dirigeants. Nous sommes le seul pays dans le monde à vivre cette situation, et  ce depuis au moins quinze années.

Que pensez-vous du football national ?
Le football national reste toujours un football amateur. Les dirigeants de la fédération ne sont ni des gens compétents ni  de vrais  professionnels. Il est, malheureusement, géré de manière  très arbitraire. Pourtant, la promotion du football marocain est d’une grande nécessité, il faut déployer de grands efforts et assurer les conditions favorables pour son évolution.
Les clubs nationaux sont en pleine évolution. Ces responsables ne tirent pas de leçons des erreurs du passé. Ils ne font guère de comparaisons par rapport aux championnats étrangers. Il est toujours question de stagnation. Et c’est malheureusement de pire en pire.   
Ce qui prime chez ces responsables, ce sont  leurs intérêts  personnels. Ils ne  travaillent nullement pour le secteur du football.  La remise à niveau du football national est loin de leurs projets. Mais il y a des clubs nationaux qui se sont bien organisés et  qui travaillent d’une manière très professionnelle. Ces clubs ont, malheureusement, dépassé la Fédération royale marocaine de football.

Comment sortir de l’impasse ?
À mon avis, il faut  qu’il y ait à la tête de la Fédération royale marocaine de football des gens compétents  qui travaillent pour promouvoir le football national.
Il faut un travail sérieux, bien étudié, et surtout pas arbitraire.
La date du lancement du championnat doit être précise  pour toutes les années.
Le calendrier des matchs de la Coupe du Trône doit être respecté. Parce qu’en principe les clubs s’organisent  à travers ces données.
Depuis le mois de juin, la fédération  a entamé le gazonnage des terrains de football. On  estime que le championnat national débutera  entre le 15 et le 20 septembre 2007.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *