Ballack, l’éternel convoité

Ballack, l’éternel convoité

Le contrat qui lie Ballack au Bayern Munich (1re div. allemande) n’a beau expirer que le 30 juin 2006, l’avenir du milieu de terrain de 28 ans agite depuis plusieurs semaines le monde du football allemand. Selon les dernières spéculations de la presse nationale, Ballack, au Bayern Munich depuis 2002, pourrait rejoindre dès cette saison le club anglais de Manchester United (1re div. anglaise).
Le scénario, échafaudé également par la presse britannique, prévoit que les responsables du club bavarois profitent de leur prochain séjour au Japon pour rencontrer leurs homologues britanniques et sonder jusqu’où ils sont prêts à aller pour recruter Ballack, dont le manageur écossais de Manchester United, Sir Alex Ferguson, est l’un des plus fervents admirateurs.  Le Bayern Munich ne veut pas courir le risque de voir partir pour rien son joueur-vedette, libre en juin 2006 et donc sans indemnité de transfert, alors qu’il en pourrait tirer dans les jours à venir entre 15 et 20 millions d’euros. Le champion d’Allemagne 2004/05 répète par ailleurs depuis plusieurs semaines qu’il est prêt à prolonger à n’importe quel prix le séjour de Ballack en Bavière.  Toutefois, le manageur général du Bayern Munich, Uli Hoeness, a mis lundi soir un premier bémol à l’attachement inconditionnel du club à son meneur de jeu en déclarant à la télévision bavaroise qu’il "existait un moment où il fallait dire non. Le succès sportif doit aller avec la raison économique". 
Le Bayern Munich et Manchester United seront au Japon fin juillet pour peaufiner leur préparation avant le coup d’envoi de leur Championnat respectif et disposeront de quatre jours pour négocier un éventuel transfert de Ballack.  Le Bayern Munich rencontrera le 27 juillet le FC Tokyo (1re div. japonaise), puis le 31 juillet Jubilo Iwavata, tandis que l’étape japonaise de la tournée en Asie du sud-est de Manchester United prévoit les mêmes jours des rencontres dans la région de Tokyo. La presse a également noté que l’agent et conseiller de Michael Ballack, Michael Becker, serait également du voyage au Japon, ce qui accrédite, selon elle, la thèse de négociations serrées pour l’avenir de Ballack.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *