Barcelone bat le Bayern Munich en match amical

Barcelone a battu le Bayern Munich (1-0) mercredi à l’occasion du match d’adieu de l’ancien international allemand Mehmet Scholl, sans même avoir à aligner ses "quatre fantastiques" Eto’o, Ronaldinho, Henry et Messi.
La première représentation tant attendue de l’impressionnant quatuor offensif du Barça n’a pas eu lieu: Eto’o, Ronaldinho, Henry et Messi ont bien foulé la pelouse de l’Allianz-Arena mercredi, mais pas en même temps.
Frank Rijkaard s’est contenté dans un premier temps de déployer le trident Eto’o, Ronaldinho, Henry, avant de faire sortir le Camerounais et le Brésilien, guère convaincants, après la première période.
L’entrée de Messi, conjuguée à celle du Brésilien Giovani, a donné plus de tranchant au Barça, appliqué mais encore en phase de rodage.
L’attaquant argentin a rapidement trouvé ses marques avec Henry, l’ancien capitaine d’Arsenal ratant de peu d’ouvrir la marque à la 70e minute d’une tête plongeante.
C’est finalement Messi qui a offert au club catalan l’imposant trophée récompensant le vainqueur de la première édition de la Coupe Franz Beckenbauer en reprenant de 25 m et de volée un laborieux dégagement de la défense bavaroise.
Le Bayern, leader du Championnat d’Allemagne qui se déplace chez son grand rival Brême samedi, avait lui procédé à cinq changements après 45 minutes de jeu.
A la 52e minute, les 60.000 spectateurs ont salué une dernière fois Scholl, 36 ans dont 15 ans passés au Bayern, huit titres de champion et une cote de popularité jamais écornée.
L’ancien international allemand a été remplacé par celui qui porte désormais son N.7 et qui lui ressemble par bien des aspects en terme de jeu et de personnalité: le Français Franck Ribéry.
La nouvelle coqueluche du Bayern a bien essayé de dynamiser son équipe, mais a dû se contenter d’amicales retrouvailles avec ses partenaires en équipe de France, Henry, Eric Abidal et Lilian Thuram, avant l’entrée d’un dernier Français, Valérien Ismaël, pour son premier match après une saison 2006-2007 noire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *