Basket-ball : FUS et ASS en finale

La salle omnisports Ibn Yacine était, le week-end dernier, le pôle d’attraction des demi-finales des play-offs qui ont mis aux prises respectivement l’ASS au TSC et le FUS au WAC. Les hommes de Saïd Bouzidi de l’ASS ont entamé la partie avec un excès de confiance, compte tenu de l’absence des deux joueurs potentiels du Tihad, suspendus suite aux événements qui ont suivi la fin du match WAC/TSC, comptant pour le troisième tour des play-offs.
Il s’agit, en l’occurrence, de Hamid Ichih et Amine Toumi. Lors du premier quart-temps, les cinq majeurs du TSC, Bouzidi, Mesbahi, Boukhris, Abderrahmane et Bonaventure ont d’emblée signifié à l’ASS que la tâche ne sera pas de tout repos, ce premier set s’achèvera sur le score de 16/13, en faveur des locaux. Après petite pause, quelques changements opérés par le coach Abdelaziz Hadany du TSC n’ont pas donné les résultats escomptés. Chose qui a profité à l’ASS qui regagne les vestiaires avec (+10-34-24).
Après la pause, Hadany rectifie en incorporant le quintette du départ pour sortir victorieux au troisième quart-temps (+5,43-48). Le scénario imprévu a en quelque sorte énervé les corsaires. Cependant, les hommes de Hadany ont commis quelques fautes surtout au rebond offensif, à 3’15, alors que la marque était de 60 partout.
Mustapha Didouch, l’homme du match, en réussissant deux tirs primés à trois points plus un lancer-franc, a qualifié l’ASS en finale du Championnat du Maroc, pour la première fois de son histoire. Score final : 67-60. A rappeler que l’arbitrage du duo international, Aziz Mabrouk et Mohamed Ziad, était correct. La deuxième rencontre programmée dans la même salle a mis aux prises le FUS au WAC, deux clubs au passé glorieux.
Dès le coup d’envoi, sifflé par le duo arbitral Samir Abaâkil et Benchrif Ben Aïssa, le WAC a pris d’assaut le panneau des Fussistes (5-9) et (8-9) à 5’20, mais ce n’était qu’un feu de paille, puisque les hommes de Rachid Yatribi ont pris les choses en main, pour distancer leurs adversaires du jour à la fin de ce premier set 20/15. Lors du deuxième quart-temps, une torpeur inexpliquée s’est emparée des joueurs du WAC, notamment Goboljob le Croate, Ayadi et El Asly.
Cependant, la fluidité offensive du FUS fut nourrie par deux tirs à trois points de Merouane Moutalibi, ce qui rassurait ses co-équipiers: score à la pause (+10,33-23).
Tous les observateurs présents dans la salle ont attendu un bouleversement de la part des «Rouge et blanc», mais c’est tout à fait le contraire qui se produisit, car les Fussistes ont continué à travailler en imposant leur jeu agressif au WAC, ce qui les a éreintés et obligés à manoeuvrer leur défense. Au terme de ce troisième quart, le score était de (+17,51-34) pour les locaux.
Le dernier quart-temps, la stérilité de l’attaque du WAC était flagrante, les Rouges ont jeté l’éponge. A l’opposé, le FUS persiste dans sa lancée en gérant convenablement le reste de la partie. Sa constance et sa volonté lui ont permis de faire tomber un des grands du Championnat national.
Le chronomètre touchant à sa fin, le banc des Fussistes a explosé de joie, grâce à ce résultat avec lequel les Rbatis visent le doublé.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *