Basket-ball : la journée des têtes d’affiche

Lors du match aller WAC/ASS tout le monde se rappelle la bonne prestation de l’ASS qui a laissé une très bonne impression à Casablanca. La marque de 56/53 en faveur des locaux en dit long sur la discipline tant technique que physique avec laquelle les slaouis ont abordé le match et si ce n’était les quelques fautes commises par défaut d’expérience de certains joueurs slaouis, le match aurait tourné à l’avantage des protégés du coach Bouzidi. Dès lors, les choses ont beaucoup changé, le WAC dispose d’une amalgame de joueurs en mesure de porter la dragée haute à n’importe quelle équipe du championnat national. Sur les treize matches joués chez les rouge et blanc ont perdu deux et ils en ont gagné onze. Cependant, l’apport du yougoslave goboljob et le français Amien Bakki a été déterminant pour la stabilité d’un groupe ultra homogène ce qui va en outre combler certaines lacunes aussi bien au niveau du rebond offensif que défensif chose qui a beaucoup préoccupé le coach widadi Bouchaîb Harras après la blessure au genou de Boustout Saïd. Il est bien certain que le match sera très disputé chose dont les spectateurs vont en profiter, mais le dernier match reviendra aux visiteurs qui sont les plus performants du moment. L’IRT sera l’équipe hote du MAS, deux équipes en quête de leur identité d’antan, notamment l’équipe de la capitale spirituelle détentrice du titre de la précédente édition. Dans un match enflammé, susceptible du balancer d’un côté comme de l’autre, les protagonistes sont appelés au respect de la règle dans un climat de fair-play exemplaire. A Casablanca, le Raja revient au complexe Mohammed V après les phases qualificatives de la boxe pour les jeux olympiques d’Athènes pour affronter le KAC, l’une des équipes déjà condamnées à la relégation. On peut certes penser que les visiteurs n’ont plus rien à perdre, mais tout à gagner. De ce fait, les co-équipiers de Kamal Lichtaf doivent prendre au sérieux ce match pour éviter toute surprise de la part de kénitris qui ne perdent dernièrement que par quelques points de différence. Dans la salle Al Massira, le CODM affrontera un autre grand bras du championnat national en l’occurrence le FUS de Rabat. Le match aller s’est soldé par la victoire des fussistes 72/49. Le match retour ne va aucunement sortir de la règle et de la logique. Une chose est sûre, les hommes du coach Raïss Mohamed vont acquérir beaucoup plus d’expérience avec les internationaux du FUS, Merouane Moutalib, Mohamed Mouak, Adil Baba et consorts. Dérouté par un début de championnat mi-figue, mi-raisin, le parcours tihadi dans la compétition a retrouvé soudainement toutes ses couleurs. Après leur bonne opération de Fès sur le MAS 68/78, le TSC sera à rude épreuve devant la révélation de la saison en l’occurrence la RSB. L’incorporation de Jeson Retno par le nouveau coach Mohemed El Azhari fera de cette rencontre l’une des plus passionnantes de la journée.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *