Basket-ball : l’ASS et l’IRT en tête

Basket-ball : l’ASS et l’IRT en tête

Le derby casablancais mettant aux prises les frères ennemis, le Raja au WAC, était l’occasion propice pour les sociétés d’exposer une multitude de panneaux publicitaires dans la salle Sidi Mohammed de Aïn Sebaâ. Ce match trop attendu a failli à la tradition puisque le niveau technique était au -dessous de la moyenne et ceci était l’avis de tous les observateurs présents dans la salle. Dès l’entame de la partie, les deux coaches, en l’occurrence Alain Gay pour le WAC et Abdelaziz Rafiki pour le Raja, ont opté pour le verrouillage de leurs défenses respectives dans le but de jouer le petit score et par la même garder toutes les chances de remporter les trois points de la victoire. Lors du premier quart-temps, le WAC bien emmené par sa nouvelle recrue le Sénégalais N’Dyae Daouda s’est imposé sur la marque de 11-16. après la petite pause, le coach Rafiki a senti le danger du Sénégalais et pour atténuer de sa virulence il lui a adressé un garde-corps. Depuis, le Raja est revenu à hauteur du WAC pour terminer ce premier half (33-34) moins un. Au retour des vestiaires, les fans des deux formations s’attendaient à un niveau meilleur, mais rien de tout cela ne se produit, puisque les basketteurs des deux camps ont multiplié des fautes superflues que ce soit en défense qu’en attaque. Ce troisième quart-temps s’est distingué également par le jeu personnel de part et d’autre à travers lequel Karim Ayadi (RCA) et Walid Dahmani ont mis quelques paniers grâce à leurs infiltrations profitant des joueurs ayant cumulé quatre fautes personnelles. Dans ce contexte, il est à signaler la sortie pour 5 fautes personnelles de Kamal Lichtaf, Mourad Fenjaoui (Raja) et Saïd Boustout, Alaâ Eddine (WAC) avant le terme de la partie. Le troisième quart est revenu au WAC 33-34. le dernier set a connu un chassé-croisé au cours duquel les deux formations ont confondu vitesse et précipitation. Par ailleurs, la dernière minute était fatale au WAC qui a laissé passer la victoire faute de l’inexpérience de ses rebondeurs qui ont offert quelques points décisifs aux attaquants du Raja. Ainsi, le WAC essuie sa troisième défaite d’affilé. Score final 54-51.
En attendant l’homologation de sa salle et une situation financière meilleures, le DHJ a joué son match à Rabat contre l’ASS, ce dernier leader incontesté du championnat n’a trouvé aucune difficulté pour s’imposer sur le score de 54-66.
A Berkane, la Renaissance locale était à rude épreuve face à la redoutable formation du MAS. Malgré la présence de Mustapha Khalfi et Hicham Amrallah au sein de la RSB, le MAS  a très bien rivalisé avec les locaux croyant en leur chance jusqu’ou coup de sifflet final où la chance a penché du côté de la RSB sur le score étriqué de 70-65. Avec ce résultat, le MAS a enregistré son troisième revers d’affilée pour autant de matches joués.Le match de ce week-end a tourné très difficilement en faveur des hommes du coach Driss Ghissassi de l’IRT contre le TSC sur la marque de 77-70.

 Résultats et classement

Résultats :
RCA-WAC : 54-51
DHJ – ASS : 54 – 66
RSB – MAS : 70-65
IRT – TSC  : 77 – 70
FUS – ASE : 74 – 67

Classement :
1- ASS : 9 points
2- IRT : 9 pts
3- RSB : 7 pts
4- FUS : 7 pts
5- TSC : 7 pts
6- Raja : 7 pts
7- ASE : 5 pts
8- WAC : 3 pts
9- MAS : 3 pts
10- DHJ : 3 pts

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *