Basket-ball : Le TSC s’installe en leader

A la salle Ibn Yassine de Rabat, malgré un début en forme de l’ASS, les Tihadis ont forcé le ton par le biais de Hanouni, Boukhris, Toumi et consorts. L’expérience de ces derniers à prévalu pour achever le premier half sur la marque de 33-40. Après la pause, retournement de situation, puisque les co-équipiers de Didouch ont fait jeu égal avec les champions en titre.
Ces derniers se retrouvant menacés, sont passés à la vitesse supérieure pour creuser l’écart et terminer la partie à leur profit par 61-74. En jouant le CODM, le WAC fait sa première apparition dans sa propre salle, après avoir évolué dans celle du Complexe Sportif Mohammed V.
Dès l’entame, les co-équipiers de Karim Ayadi vont exercer un pressing infernal sur la défense du CODM. Cette tactique va donner ses fruits puisque les Rouge et Blanc ramènent le score à 14-3 à 4’31 du premier quart-temps. Mais ce n’était que partie remise car après un temps-mort judicieux, le coach meknassi Kettani a fait revenir son équipe à la défense de zone flottante empêchant ainsi les tirs à trois points de Ayadi et Ryad pour terminer ce premier quart-temps par 19-12.
Le second quart-temps, la défense des visiteurs annihila toutes les tentatives du WAC pour achever cette première manche avec le moins de dégât possible (29-21). Après la pause, les Wydadis ont réussi plusieurs paniers à trois points, tuant le suspense, pour que la marque aboutisse à la fin du troisième quart-temps à 47-39. Au dernier quart-temps, le CODM fut littéralement dominé par un WAC en quête de sa première victoire. Score final : 70-48.
Quant au KAC, il reste sans victoire. Sa rencontre face à l’IRT a tourné en faveur des hommes de Khalid Rouass (59-67). Encore sous le choc de leur défaite surprise face au MAS la semaine dernière à Rabat, les Fussistes étaient confrontés dans un derby r’bati aux nouveaux promus, les FAR. Dès le début, le FUS a pris le match en main. Alternant rapidité et transition et un festival de paniers à trois points, orchestré par un Ahmed Kajjaj déchaîné.
La partie s’est achevée sur le score sans appel de 45-81 pour les visiteurs. Le coup de théâtre de cette quatrième journée vient de Fès où le Raja a quitté le terrain à la fin du troisième quart-temps suite aux jets de projectiles par le public local, alors que le score était en faveur des Vert et Blanc 57-58. La décision reviendra au bureau fédéral qui basera son jugement sur les rapports des arbitres et du délégué du match.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *