Basket-ball : Le WAC au firmament

Basket-ball : Le WAC au firmament

Le jeunes  du Wydad raflent la mise. C’est le moins que l’on puisse dire pour qualifier les performances des jeunes Rouge et blanc qui ont participé aux finales de la Ligue de la Chaouia dans les catégories des minimes, cadets et juniors. Organisée mercredi dernier à la salle du CMC, cette manifestation a attiré plus d’un inconditionnel. Après plusieurs étapes du championnat en matchs aller et retour, la compétition du mercredi a donné lieu à des rencontres intéressantes. Dans la catégorie des minimes, le WAC s’est opposé au TSC. Cette rencontre s’est soldée par la victoire des Widadis sur le score de 57/31. Dans la catégorie des cadets, le WAC a eu à affronter le RCA. Cette partie a également été dominée par les cadets du WAC sur la marque sans appel de 65/43.
Chez les juniors, le WAC s’est mesuré à l’OCK. Ce match était officié par le duo international Abdellah Zouna et Chlif Abdelilah. Dès l’entame, il s’est avéré que le match n’allait pas être de tout repos. Seules les dernières secondes du jeu ont tranché quant au sort de la rencontre. Les deux formations étaient conscientes de l’enjeu et n’ont pu s’aventurer en obstruant hermétiquement leurs défenses respectives. Les juniors du WAC se sont contentés de contres rapides ponctués par des tirs à mi-distance.
A l’opposé, les Khouribguis ont développé un jeu basé sur le collectif et en bataillant convenablement sous les panneaux. Le premier half s’est clôturé sur la marque de l’équité 28-28. De retour des vestiaires, les protagonistes ont montré une certaine rigueur ce qui a mis momentanément les deux arbitres en difficulté pour certaines prises de décision et ce, à cause des phases rapides de jeu dont les deux clubs ont fait preuve.Lors de ce troisième quart-temps, le WAC a connu un léger passage à vide qui a profité à l’OCK 40-46. Le dernier quart-temps a été marqué par un chassé-croisé à couper le souffle à travers lequel les deux compétiteurs ont démontré beaucoup de prouesse ce qui a incité le public présent à acclamer cette génération montante.
Une multiplication de fautes futiles aussi bien en défense qu’en attaque et quelques lancers-francs ratés de la part de l’OCK ont permis aux poulains de Mohamed Nouhi de revenir au score et même de prendre l’avantage, mais sans dépasser trois points d’écart. A quelques minutes de la fin de la partie, une faute commise par le meneur de jeu de l’OCK lui valant le cumul de 5 fautes personnelles d’où l’expulsion. Le WAC, sous l’impulsion de son catalyseur Cherahi, a saisi cet avantage au vol et su gérer les quelques minutes restantes pour s’emparer d’une victoire sur le score de 63-61. Cette grande fête des jeunes de la Chaouia s’est clôturée par la remise des médailles et des coupes aux vainqueurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *