Basket-ball : Les espoirs brillent à Tourcoing

Basket-ball : Les espoirs brillent à Tourcoing

Après six jours de concentration, l’équipe nationale espoir a rallié le 4 avril la ville de Tourcoing pour prendre part au tournoi international de basket-ball de la ville française. Elle a ouvert le bal par une victoire très difficile face à l’équipe nationale espoir de la Russie sur le score étriqué de 51/50. Elle a enchaîné par une nette victoire sur l’équipe professionnelle de Lille par 72/45, avant de concéder une défaite logique devant l’équipe américaine de Gauchos de New York sur la marque de 50/60. Ce parcours a permis aux Marocains d’atteindre les demi-finales où ils ont battu l’équipe nationale de la Serbie Monténégro sur la marque de 77/66. En finale, l’équipe nationale espoir, qui a atteint la finale du tournoi pour la première fois après deux participations, s’est inclinée face à cette même équipe new-yorkaise sur le score de 92-82.
Le tournoi international de Tourcoing qui, d’année en année, gagne en notoriété et est quasiment inscrit dans le calendrier saisonnier du basket-ball masculin marocain. L’enjeu de ce tournoi n’est certes pas de taille, mais il n’en reste pas moins un moyen de jauger le basket national. Hormis Lille, l’équipe professionnelle française, sept autres équipes, représentant six pays, ont été conviées à cette fête du basket-ball, une sélection russe, deux équipes des USA, une des Pays-Bas, l’équipe nationale première de la Serbie Monténégro, une formation espagnole en plus des espoirs marocains. Pour défendre les couleurs nationales, dix-huit joueurs ont été sélectionnés.
Il s’agit de Merouane Moutalibi, Hicham Abdelmalek, Adil Maksoud, Alaaedine El Aasli, Abdelfatah Frouga, Youssef Rasmaoui, Mohamed Hjira, Redouane Ja, Othmane Ismaïli Alaoui, Mustapha Khalfi, Adnane M’Saadia, Zouheïr Bourouis, Yacine Moktada, Mourad El Motribi, Soufiane Koudou, Mohamed Jaârani, Hamza Chaoui et Jamal Boudarga. En atteignant ce stade de la compétition, le staff technique s’est montré à la hauteur de la tâche qui lui a été attribuée et il a su monter une équipe nationale new-look où évoluent des anciens et de nouveaux jeunes joueurs à l’image de Merouane Moutalibi, Hicham Abdelmalek, Mohamed Hjira et consorts.
Il est à signaler qu’hormis sa participation au championnat d’Afrique des nations, le Maroc s’est montré très irrégulier quant à sa participation aux niveaux arabe, africain et même régional. Il ne faut pas oublier que sans ces compétitions internationales, nos équipes nationales ne pourront pas espérer rivaliser avec leurs homologues africaines telles que l’Angola, le Sénégal, l’Egypte ou encore l’Algérie et la Tunisie. Autrement dit, la compétition internationale va permettre à nos basketteurs d’acquérir une grande expérience. Une donne dont le staff technique 100 % national, composé alors du directeur technique Mohamed Zehzouhi, du manager Driss El Houari et de son adjoint Omar Nouhi, est conscient.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *