Basket-ball : victoire du WAC

Basket-ball : victoire du WAC

Après la défaite surprise des Salouis à Rabat devant l’inévitable MAS,  la seule équipe qui reste invaincue au terme de la 5ème journée c’est bien l’IRT avec cinq victoires pour autant de matches joués, une occasion pour les hommes du coach Driss Ghissassi de reprendre les commandes avec 15 points au compteur en attendant la sixième journée où ils auront à effectuer un périlleux déplacement à Casablanca pour affronter le Raja.
Cette première défaite des hommes du coach slaoui Saïd Bouzidi sur le score de 55-58 a mis à nu les grandes lacunes du club. Mais la rentrée prochaine de Mustapha Didouch, qui était absent pour des raisons de travail, va donner un nouveau souffle à la phalange des corsaires. Par ailleurs, la bonne prestation du MAS devant l’ASS n’a fait que confirmer le retour en force des Canaris qui auront leur mot à dire lors de cette saison. Le match des deux lanternes rouges, le DHJ et le WAC, s’est joué à El Jadida suite à l’homologation de la salle Najib Ennouaïmi par la Fédération royale marocaine de basket-ball (FRMBB). La rencontre entre les protagonistes fut âprement disputée puisque les Jdidis et les Widadis ont fait jeu égal avant que les hommes du coach des rouges ne plient cette partie à leur faveur grâce notamment à l’expérience de certains joueurs.  Après une quarantaine de minutes très laborieuse, le score final est de 76-79.
A Berkane, la RSB s’est encore imposée dans la capitale de la clémentine devant le TSC dans un match où pratiquement les poulains de Makhouch ont fait cavalier seul.
Les Tabagistes, en l’absence de plusieurs de leurs joueurs titulaires, n’ont pu tenir tête à la magie du duo infernal Mustapah Khalfi et Hicham Amrallah. Le résultat final (81-63) en dit long sur la nette domination de la Renaissance locale. A Tanger, dans une salle archicomble et surchauffée s’est déroulée la rencontre mettant aux prises l’IRT et l’ASE. Très motivés, les amis de Ahmed Kajjaj se sont très bien comportés devant leur public en disposant de l’ASE tout au long de la partie. Ils remportent ainsi une cinquième victoire d’affilée sur une formation souirie très difficile à manier. 81-69, tel est le score enregistré au terme de cette partie. Le match phare de cette journée est incontestablement celui qui a mis aux prises à la salle du complexe sportif Mohammed V le Raja au FUS de Rabat. Dès le coup d’envoi, le Raja, bien en place, était déterminé à faire un bon jeu même devant les géants fusistes. Le premier quart-temps s’achève sur la marque équitable de 23 partout. Mais ce n’est que partie remise puisque les Fussistes très bien menés par leur meneur Mohamed Mouak ont pu imposer leur rythme de croisière qui leurs permis d’arracher ce deuxième quart-temps avec (+4.39-43). Après la pause, l’axe rajaoui composé de Ayadi-Fenjaoui, N’daye Doudou est passé à la vitesse supérieure pour mettre les pendules à l’heure (49-49) puis prendre le dessus au terme du troisième quart-temps (61-56).
Lors du dernier set, les deux formations n’étaient pas prêtes à renoncer à la victoire ce qui a rendu la rencontre plus spectaculaire et attrayante avec un chassé-croisé à couper le souffle (68-68, 73-70, puis 75-73 au terme d’un match très disputé).  Il est vrai que le FUS a commis des erreurs individuelles, qui lui ont coûté très cher au décompte final. Par ailleurs, l’arbitrage du duo Nacer Benghamouch et Noureddine Kihel a été vivement contesté tout le long de la partie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *