Basket : début prometteur des nationaux

Après le refus par le consulat de France à Rabat d’accorder les visas à deux basketteurs de l’équipe nationale, pour des raisons obscures, le staff technique a été obligé de faire le déplacement avec uniquement dix joueurs issus en majorité du centre national (sport étude) renforcé par Zakari Mesbahi (TSC) et Nabil Bakkas (MAS). Ce dernier avec Alami Zakaria (du centre sport étude) ont tout deux contracté des blessures à cause dequelles ils furent écartés à leur tour de la compétition, ce qui a handicapé l’équipe marocaine. En dépit de tous ces problèmes imprévisibles, les nationaux se sont battus avec cœur dépassant ainsi toutes les contraintes pour enregistrer deux précieuses victoires face respectivement à la Litouanie sur la marque étriquée de 51-50 et de la France pays organisateur sur le score de (64-57) +7, contre la Litouani, après un premier quart-temps équilibré qui s’est soldé par la courte victoire des nationaux 13-14+1 le second set a vu une domination de l’adversaire sur tous les compartiments de jeu, ce qui a poussé les coéquipiers de Mesbahi à commettre quelques erreurs et s’incliner sur la marque de (21-10) –10. De retour des vestiaires, les Marocains ont mordu dans la chaire de leur homologue lituanien pour plier ce set en leur faveur (2-14) +12. Cette domination territoriale lors du troisième quart-temps a eu un impact positif sur le rendement au décompte final puisque l’équipe nationale a su comment tirer son épingle de jeu malgré sa courte défaite au sprint final (14-13) –1 score final (50-51) +1. Pour ce qui est de la deuxième rencontre contre la France pays organisateur, le match n’a pas été aussi facile que le précédent puisque les Marocains ont bataillé dur lors des trois premiers quart-temps qui se sont achevés comme suit : (10-12) +2 pour la France (16-14) +2 pour le Maroc, (15-16)+1 pour la France. Cependant, le dernier quart-temps est revenu au Maroc (23-15) +8 grâce notamment à un autoritaire set très bien négocié par le coach national Khalid Rouass avec seulement huit joueurs en attendant de récupérer ses deux joueurs de l’infirmerie. Ainsi, le Maroc devra affronter la Russie pour une éventuelle place au carré d’As où les choses les plus sérieuses devront commencer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *