Basket : des matchs Époustouflants

Basket : des matchs Époustouflants

Les dirigeants du WAC ont accordé une importance particulière à la rencontre qui les a opposés au MAS. Vu la situation peu enviable où se trouve le club bidaoui et le doute qui plane en ce qui concerne sa qualification au play-off.
Les Massaouis, très à l’aise en haut du tableau, ont abordé la partie avec une très grande confiance. À l’opposé, les Reds trop tendus ont trouvé beaucoup de difficultés pour imprimer un jeu discipliné basé sur les contres-attaques rapides ou à défaut, des tactiques assimilées leur permettant de trouver des brèches pour les tirs à mi-distance de Abdelfattah Frouga et les deux Yougoslavec Ivan et Matic. C’est pourquoi le MAS n’a pas trop souffert pour plier les deux premiers quart-temps à son actif (13-26) et (29-36).
De retour des vestiaires, nous avons remarqué une torpeur inexpliquée des visiteurs qui a profité au WAC. Ce dernier a remis les pendules à l’heure 44-44 à 3′ de la fin du troisième quart-temps. Quelques supporters seulement ont assisté à la rencontre. Ce qu’a encouragé les rouges à augmenter le score 57-46 au terme du troisième set. Après la petite pause, alors que tout le monde a cru au retour du WAC, les Massaouis sont revenus avec force dans le match ce qui a poussé les hommes de Hassan Hachad à commettre une multitude de fautes donnant l’opportunité aux protégés de Diop Thiophyle d’arracher une rencontre offerte par des Widadis, qui n’ont pas voulu croire en leur potentiel physique et tactique. Les Reds se sont inclinés sur la marque étriquée de 70-71.
Amal Essaouira s’est encore incliné à domicile face aux redoutables rajaouis. Cette nouvelle défaite de l’ASE risque de peser très lourd sur l’avenir du basket-ball souiri. Cette rencontre s’est terminée au profit du RCA 48-58.
A rappeler que les dirigeants de l’ASE ne sont pas prêts d’oublier la décision fédérale de leur avoir ôté un point suite aux événements qu’a connu la salle d’Essaouira contre l’IRT.
La salle de Tanger archicomble a abrité le match au sommet de la journée mettant aux prises l’IRT à la RSB. Cette rencontre a tenu toutes ses promesses puisque tous les ingrédients étaient là pour que la réussite soit totale.
Un public enthousiaste, des joueurs internationaux dans leur meilleur jour, des arbitres à la hauteur. Dès l’entrée, les deux équipes ont opté pour l’attaque à outrance ponctuée par des tirs à mi-distance des 6,25 à 3pts dans un chassé-croisé à couper le souffle qui s’est achevé au profit de l’équipe de détroit 115-106. Un score rarement réalisé au cours du championnat national.
La salle du complexe sportif Sidi Mohammed était le théâtre de la rencontre qui a opposé le TSC local à l’ASS. Les Tihadis ont habitué leur public à sortir victorieux dans les rencontres capitales mais celle-ci à failli à la règle puisque les Tabagistes ont même confirmé leur irrégularité cette saison. Selon Haj Youssef M’jahed, la cause principale de leur défaite est due au manque d’effectif au niveau du banc de touche et l’indiscipline tactique de certains joueurs.
Malgré tout, le coach des Tihadis est optimiste pour colmater toutes les brèches dans les matches à venir. Ce match est arraché par les hommes du coach slaoui Saïd Bouzidi par 58-65. Dans la salle Ibn Yacine de Rabat, le FUS en deçà de sa forme habituelle a reçu le DHJ dans un match à sa portée, puisque le DHJ a envoyé son équipe espoir suite à plusieurs problèmes auxquels est confronté le président Haj Sabro. Des problèmes qui en disent long sur la situation matérielle de l’équipe du basket-ball de Doukkala et de son impact sur le rendement. Lors de ce match à sens unique les protégés de Rachid El Yatribi ont fait cavalier seul. Ils ont  remporté le match sur le score 105-29.
A signaler la bonne initiative des dirigeants jdidis qui ont conduit les juniors à Rabat pour jouer contre le FUS dans le but d’éviter les deux forfaits qui mènent directement à la division d’honneur à deux journées de la fin de la saison régulière.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *