Basket : l’ASS toujours présent

Basket : l’ASS toujours présent

Ça s’est terminé comme une liesse car l’ASS est encore dans le coup même s’il n’y a pas de quoi pavoiser après un succès au forceps (48-50). Car l’ASS a sauvé sa peau après sa défaite surprise dans son propre fief lors de la demi-finale aller. Le week-end dernier, dans la salle du complexe sportif Mohammed V sous haute surveillance, les hommes de Saloui, Saïd Bouzidi, ont inquiété sur le fond de leur jeu, qui transpire encore une très grande confusion: un manque d’équilibre entre la sécurité du secteur intérieur et la prise de risque des extérieurs encore hésitants dans leurs prises de responsabilités, et une confiance toute relative, aussi bien que sur leur éventuelle qualification à la finale. Et cette victoire des corsaires va leur permettre d’entretenir l’espoir à condition d’être capable de vaincre les Diables verts qui sont capables du meilleur que du pire, compte tenu de l’inexpérience de sa nouvelle ossature après la suspension par son bureau dirigeant du vétéran Kamal Lichtaf et du marqueur Karim Ayadi. Ce qui a encore empiré la situation du Raja c’est l’expulsion de Mourad Fenjaoui lors du match aller à Salé.
Pour ce qui est du match retour Raja-ASS dès le début, le spectre d’un match accroché et indécis allait se dessiner puisque les deux coaches vont opter pour le verrouillage respectif de leur défense et ce dans l’espoir de conserver leurs chances intactes jusqu’au coup de sifflet.
Sitôt dit, sitôt fait ! Le 9-11 à l’orée du premier quart-temps en dit long sur un match électivement défensif et dépourvu du jeu aéré et spectaculaire. Le deuxième quart-temps était synonyme à son prédécesseur puisque le score était de 23-21 +2 aux locaux.
De retour des vestiaires, il n’y avait pas eu de changement notable sur le registre tactique des deux coaches qui ne veulent pas lâcher prise. Le troisième quart-temps fut à l’actif des locaux 38-37. Mais le denier quart était un coup de chance pour les Slauis. Ils ont pu exploiter quelques erreurs des défenses rajaouies pour s’accaparer d’une victoire salvatrice grâce à l’expérience de Mustapha Didouche. Score final 48-50. À signaler la sortie pour cinq fautes de Tarik Bouha à la fin du 3ème quart-temps. À Tanger, l’IRT n’a pas laissé l’occasion passée sans rendre le pareil à son homologue du MAS sur la marque sans appel de 86-69. Ainsi donc, le MAS est contraint à subir un autre voyage à Tanger pour jouer le troisième match qui sera déterminant pour une place au sprint final.
Pour les matches du play-out, une demi-surprise lors du match FUS-WAC puisque le dernier a mis un terme à sa mésaventure cette saison en infligeant une seconde défaite au FUS et par la même éviter les matches de barrage. En revanche le FUS devra jouer le match barrage pour la première fois de son histoire contre la RSB. L’autre match du play-out entre le TSC et la RSB a tourné au profit de l’Ittihad après prolongation au moment où le score était de 94 partout, score final 112-107 pour les locaux, deux victoires en aller et retour à travers lesquelles le TSC maintient son poste en division d’élite.

Résultats : 
Play-off
Raja – ASS 48-50
IRT-MAS 86-69
Play-out
TSC-RSB 112-107
FUS-WAC 56-69.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *