Basket : le bal sera ouvert ce week-end

Le Raja, qualifié par certains de SDF, va évoluer à la salle du complexe sportif Mohammed V, à Casablanca. Sans Mustapha Khalfi et Hicham Amrallah partis pour une saison à la RSB, l’équipe du Raja est dirigée maintenant par Mourad Fenjaoui et Karim Ayadi. L’arrivée de ces deux ex-membres du WAC va, sans aucun doute, compenser les deux départs et par là même donner une nouvelle impulsion aux Verts. Ces derniers auront comme adversaire du jour l’ASS qui a également connu quelques modifications avec l’arrivée du pivot du MCO Soufiane Kourdou et le probable recrutement d’un Sénégalais nommé Yab Massayer. Pour sa part, Ali Hassouni, le meneur slaoui, ne sera pas disponible pour des raisons professionnelles. Malgré cela, les deux coaches en l’occurrence, Aziz Rafiki (RCA) et Saïd Bouzidi (ASS), auront beaucoup à faire dans cette première sortie où la fraîcheur physique aura incontestablement son mot à dire. La ville du détroit sera le pôle d’attraction durant cette journée entre l’IRT ravi d’avoir remporté avec panache le tournoi Ibn Batouta. Lors de cette partie, l’IRT comptera sur son joueur-vedette Mohamed Mouak et le public tangérois qui est le principal acteur de tous les succès à domicile de son équipe.
À l’opposé, l’équipe chère à Mohamed Mernissi va évoluer avec la même ossature que la saison écoulée renforcée par Alfa Traoré et Matar N’Baye. Pour ce qui est du staff technique des deux formations, l’IRT a fait appel à Driss Ghissassi, tandis que le MAS a gardé son ex-joueur Diop.
Un léger avantage à mettre à l’actif des locaux, mais attention à N’Bbay et Alfa! La salle Ibn Yacine abritera ce week-end la traditionnelle rencontre FUS-WAC. Pour les locaux, le coach Rachid El Yatribi renouvellera sa confiance à la même formation que la saison dernière seulement l’incorporation des jeunes du FUS sera de rigueur.
Pour le WAC, après plusieurs départs (Bouhlal  pour le Golfe, Fenjaoui et Ayadi pour le Raja) le nouveau coach, le Français Alain Gay, secondé par Hassan Hachad, compte renforcer l’équipe par des joueurs à la hauteur des ambitions de ses fans réclamant des titres.
La rencontre de ce week-end permettra sans aucun doute aux deux coaches de mettre le doigt sur la carence de leurs formations respectives. De son côté, le DHJ, qui accède pour la première fois de son histoire à la première division s’est retrouvé confronté à un grave problème de la trésorerie, après plusieurs promesses de la part des responsables.
La RSB du président Abdelmajid Mairane va incontestablement saisir l’occasion pour infliger une sévère défaite au DHJ lors de sa première sortie au championnat d’élite.
La salle omnisports Sidi Mohammed de Aïn Sebaâ abritera la rencontre TSC-ASE. Les Tabagistes, sous l’impulsion du coach Redouane Hadanu, vont entamer la saison avec la même formation basée essentiellement sur son joueur-vedette Zakaria Mesbahi. Pour leur part, les Souiris vont devoir entamer la saison avec un nouveau bureau dirigeant prêt à donner à cette formation la place qu’elle mérite sur l’échiquier national. Le match opposant ces deux équipes sera à la portée des coéquipiers de Zakaria Mesbahi, compte tenu de l’expérience de ces derniers, mais attention à l’excès de zèle!

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *