Basket : Les dés sont jetés

Basket : Les dés sont jetés

Cette dernière journée n’a fait que confirmer la supériorité des équipes qui se sont distinguées depuis le début de la saison, y compris le MAS qui était dans une situation peu enviable en ce début de saison. Néanmoins, cela n’enlève en rien à la compétition son attrait puisque chaque rencontre a son importance tout aussi bien pour les équipes qui sont qualifiées à la deuxième phase que pour celles qui sont appelées à jouer les barrages (play-out) ou à descendre à la division inférieure. La rencontre au sommet de cette dernière journée a été incontestablement celle qui a mis aux prises le WAC  et le détenteur de la Coupe du Trône 2004-2005, l’ASS, dans la salle des Rouges. L’ASS, avec son effectif habituel moins Ghanini Redda parti en Amérique pour passer ses examens, s’est présentée à Casablanca sans aucune autre idée que de laisser une très bonne impression dans le fief du WAC. Sitôt dit, sitôt fait les hommes de Saïd Bouzidi (coach de l’ASS) ont pris d’assaut le panier des rouges et blanc, leur infligeant un 12-6 au terme du premier set.
Après la petite pause, la détermination des Slaouis, leurs ajustements défensifs, notamment dans la défense intérieure, et leur jeu en mouvement à tout simplement surpris le WAC qui s’est trouvé déboussolé. 22-30 tel est le score de la première période. Après la pause, malgré les consignes du coach Bouchaïb El Guers, ses poulains ont confondu vitesse et précipitation, ce qui provoqué un petit désordre au sein de la famille des rouges. Toutes ces perturbations ont été bénéfiques pour les coéquipiers de Didouch qui enregistrent un 43-49 au terme d’un troisième set très disputé. Lors du quatrième quart-temps le WAC a déployé des efforts considérables pour sortir victorieux, cependant au coup de sifflet final le tableau marquoir indiquait 56-63 en faveur des visiteurs. Ce revers à domicile du WAC a laissé pantois plus d’un observateur.
A signaler qu’après ce match le coach du WAC, Bouchaïb El Guers, a présenté sa démission. A Tanger, l’IRT sous la houlette de son nouveau coach, Abdelghani Kettani, n’a laissé aucune chance à l’ASE, par le un score américain de 117-42 qui en dit long sur la suprématie des coéquipiers de Kajjaj Mohamed lors de ce match capital qui leur a permis d’accéder au play off. Par conte l’ASE après ce match est appelé à jouer le match de barrage.
Le match RSB et MAS était dépourvu d’enjeu compte tenu de la qualification des deux protagonistes. Ce qui a été dit pour la RSB et MAS s’applique également au match du FUS-RCA, seulement le Raja a surpris les protégés de Rachid El Yatribi par le score de 52/68.
En fin le match TSC-KAC est revenu aux Tihadis, les malheureux finalistes de la Coupe du Trône, sur le score de 91-80.
Voici par ailleurs les deux groupes
A : IRT-ASS-FUS-RSB
B : MAS-WAC-TSC-RCA
Le programme complet avec les matches aller et retour du play-off sera communiqué incessamment par la FRMBB. Le championnat reprend service après le retour de l’équipe nationale des jeux islamiques d’Arabie saoudite.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *