Basket : Un Week-end très animé

En réussissant un parcours sans-faute jusqu’ici lui valant la première place à quatre longueurs de ses poursuivants directs, l’ASS est devenue l’équipe à battre. Son match, ce week-end, contre la RSB dans la salle Ibn Yacine ne va point sortir de la tradition, puisque les Berkanais ont commencé leur concentration tôt à l’institut Moulay Rachid dans le but d’être fin prêts pour affronter le leader du championnat l’ASS. En tout état de cause, la tâche des hommes du coach Saïd Bouzidi (ASS) ne sera pas de tout repos.
La formation de la capitale de l’orange dispose d’une équipe homogène dans tous les compartiments de jeu. Il suffit de rappeler, pour l’occasion, les deux étrangers Assoumou N’dong Marius, Sankhar Papa Niamgri et l’ex-sociétaire du TSC, Redouane Bouzidi en plus d’une pléiade de joueurs locaux tous déterminés à laisser une très bonne impression à Rabat. Pour ce qui est de l’ASS, il est inutile de présenter ses tireurs d’élite entre autres, Mustapha Didouch, Abdellah Hassouni, Noureddine Belkaïch et Fabrice. L’avantage du terrain et le soutien inconditionnel du public sont un atout pour toute équipe hôte, mais attention à l’excès de zèle.
Cette rencontre sera retransmise en directe par la deuxième chaîne 2M. Une chose est garantie: du bon spectacle en perspective. À Fès, le MAS, renforcé par son international Bassim Houari et deux Sénégalais recrutés par Ahmed El Mernissi, va essayer de chasser la période des vaches maigres pour enregistrer sa première victoire de la saison, après avoir concédé six défaites d’affilée en plus de celle de la Coupe du Trône lors des huitièmes de finale. Son adversaire du jour c’est le Raja de Casablanca qui revient doucement mais sûrement. Ce genre de match est toujours difficile et accrocheur que ce soit à Casablanca ou à Fès. Un léger avantage est à mettre à l’actif des visiteurs qui sont dans la pente ascendante.
De son côté, l’ASE reçoit le FUS de Rabat. Sur le papier, les hommes de Rachid Yatribi partent favoris, compte tenu de leur expérience dans ce type de match.
Mais une surprise n’est pas à écarter si le coach de l’ASE, Hassane Ferzouz parviendra à gérer convenablement les dernières minutes de jeu. L’IRT, tout auréolé par sa retentissante victoire à domicile contre le WAC, sera en déplacement au Gharb pour jouer contre le KAC, une très bonne équipe qui souffre d’un malaise financier grave. Les hommes du coach tangerois, Khalid Rouass, sont en mesure de dépasser ce cap, mais le KAC est à craindre à domicile puisqu’il n’a rien à perdre, mais tout à gagner.
Deux éléments de l’IRT à suivre Ahmed Kajaj et Diouf Papi Mohamadou. À Casablanca, le match derby, tant attendu, opposera le WAC au TSC. Les deux formations se connaissent parfaitement bien. De ce fait, la rencontre sera tactique. Le match de ce week-end est considéré par les observateurs comme un authentique test pour les deux protagonistes. Le WAC est à même de remporter une autre victoire à domicile.
Cependant, il doit avoir le maximum de points pour rester à l’abri d’un éventuel retour des Tihadis. Pour leur part, les coéquipiers de Zakaria Mesbahi vont tenter de ne pas prendre naufrage et garder toutes les chances jusqu’à l’ultime seconde dans le but de surprendre les Reds à domicile.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *